DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

SUPERMAN DE J.J. ABRAMS UN SUPERMAN BLACK

SUPERMAN DE J.J. ABRAMS UN SUPERMAN BLACK

Ce nouveau projet de film Superman fait décidément beaucoup parler, après avoir évoqué des tensions entre Ray Fisher et Warner Bros, c’est une toute autre nouvelle qui vient lancer la hype autour du futur reboot.

En effet, le célèbre super-héros de chez DC va faire l’objet d’un long-métrage inédit, produit par J.J. Abrams et écrit par Ta-Nehisi Coates, journaliste et auteur américain très engagé, qui travaille sur les questions relatives au suprémacisme blanc et aux Afro-américains.
Malgré la volonté assumée d’Henry Cavill de continuer à incarner le tout-puissant Superman, il semblerait que l’on assiste à sa dernière apparition, dans Zack Snyder’s Justice League.

En effet, c’est une nouvelle ère qui attend le Man of Steel, sous la forme d’un reboot commandé par la Warner. J.J. Abrams, via sa société Bad Robot Productions et Ta-Nehisi Coates, spécialiste des questions raciales et prix Eisner de la meilleure mini-série pour La Panthère noire : World of Wakanda, vont collaborer sur le film.
C’est bel et bien l’histoire d’un Superman noir qui est à l’étude.

Le comédien n’a pour l’instant pas encore été trouvé pour incarner le rôle de Clark Kent.

Borys Kit, journaliste pour The Hollywood Reporter, s’est exprimé à ce sujet sur Twitter :
SUPERMAN BLACK« Le public va-t-il rencontrer un Superman noir ? C’est en tout cas la volonté du studio et quelque chose qu’ils ont tenté de développer depuis des mois, voire même un an ou deux, selon mes sources. « 
Michael B. Jordan avait déjà proposé à la Warner un projet de Superman noir en 2019 – ce dernier n’ayant jamais abouti.

Du reste, il reste probable que l’acteur soit envisagé pour incarner le rôle.
La guerre entre Warner Bros et Ray Fisher, l’interprète de Cyborg dans Justice League, n’en finit plus.

Alors que le projet d’un nouveau film Superman produit par J.J. Abrams et écrit par Ta-Nehisi Coates vient d’être annoncé, Ray Fisher n’a pas manqué de se fendre d’un tweet assassin à l’égard de la Warner et de Walter Hamada, le président de DC Films.

Chose qui n’a pas du tout plu aux principaux intéressés.
« Vous vous souvenez de la fois où Walter Hamada et Warner Bros ont essayé de détruire la crédibilité d’un homme noir et de délégitimiser publiquement une enquête très sérieuse en mentant à la presse ?
Mais bon, Superman Noir… »
Ce tweet s’inscrit dans un contexte de tension qui s’étend depuis déjà plusieurs mois.

Cet été, l’interprète de Cyborg avait accusé Joss Whedon de maltraitance à l’encontre des acteurs lors du tournage de Justice League en 2017, dénonçant une attitude « grossière » et « non-professionnelle ».

Ray Fisher avait alors porté plainte contre le remplaçant de Zack Snyder, ne manquant pas de se mettre les studios de production à dos, au point d’être évincé de la série The Flash.

Malgré tout, ses dénonciations avaient bénéficié de soutien de plusieurs acteurs tels que Jason Momoa, Kiersey Clemons, Sarah Michelle Gellar ou encore Charisma Carpenter.

De son côté, la Warner n’a cessé de défendre Joss Whedon au fil des multiples accusations de l’acteur, notamment au sujet de l’attitude raciste du réalisateur.
SUPERMAN BLACKA la suite de ces accusations, une enquête avait été ouverte et confiée à Warner Médias mais celle-ci n’avait pas suffit à apaiser la colère du comédien.

Redoublant de rage, ce dernier avait reproché à Walter Hamada de s’être immiscé dans le cours des investigations pour faire ingérence.
SUPERMAN BLACKPour Fisher, l’annonce du recrutement de l’écrivain et journaliste noir Ta-Nehisi Coates qui travaillera aux côtés de J.J. Abrams sur la nouvelle version de Superman n’est donc pas du tout une source de réjouissance, mais bien le fruit d’une profonde hypocrisie de la part des studios qui tenteraient, par la même, de faire oublier leurs casseroles.
WarnerMedia, qui a suivi le dossier de très près, n’a pas tardé à répondre à l’acteur dans un communiqué :
« Il y a, encore une fois, de fausses déclarations au sujet de nos dirigeants et de notre société en ce qui concerne l’enquête autour de Justice League.

Comme nous l’avons déjà évoqué, une enquête approfondie a été menée par une tierce partie.

Nos cadres, dont Walter Hamada, ont entièrement coopéré, aucune preuve d’ingérence n’a été constatée, et Warner Bros n’a, en aucun cas, menti à la presse.

Il est temps d’arrêter de prétendre le contraire et d’avancer de manière productive. »
Katherine B. Forrest, l’enquêtrice chargée de l’affaire et ancienne juge fédérale, a également apporté sa pierre à l’édifice en se rangeant du côté de Warner :
« Je suis déçu par les déclarations publiques continues qui suggèrent que Walter Hamada a de quelque manière que ce soit interféré avec l’ enquête de la Justice League . Il n’a pas. Je l’ai longuement interviewé à plus d’une occasion et je l’ai interviewé spécifiquement au sujet de son interaction très limitée avec M. Fisher.

J’ai trouvé M. Hamada crédible et ouvert. J’ai conclu qu’il n’avait rien fait qui ait entravé ou interféré avec l’enquête. Au contraire, les informations qu’il a fournies ont été utiles et ont fait avancer l’enquête. »
Sur Twitter, l’acteur s’est défendu en réaffirmant ses doutes vis-à-vis de Walter Hamada et des déclarations récentes de l’enquêtrice.

Une chose est sûre les tensions ne semblent pas près de s’apaiser, tant et si bien que Ray Fisher ne participa plus jamais aux films DC.

Il semblerait donc que le Justice League Snyder Cut sera la dernière occasion de le retrouver dans le DC Universe.

SUPERMAN BLACK

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CITATION DU MOMENT !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta

Listed On