DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

HELLFEST 2021 LE CRI D’ALARME DES ORGANISATEURS

HELLFEST 2021 LE CRI D’ALARME DES ORGANISATEURS

La crise sanitaire que nous traversons depuis quasiment un an impacte de nombreux secteurs. HELLFEST

HELLFEST

Il y a les commerces, les restaurants, les salles de cinéma, les théâtres et les festivals.

Ce lundi 18 janvier, les organisateurs du Hellfest, le célèbre festival de musique metal, vient d’adresser une lettre ouverte à Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, pour lui demander si l’édition 2021 de l’événement pourra bien se tenir.
En effet, les organisateurs du Hellfest, tout comme les autres festivals, sont dans l’incertitude.

HELLFESTAvec les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19, l’intégralité du monde de la culture est à l’arrêt et dans le flou total sur la tenue ou non des événements à venir.
« ON NE CROISE PAS LES DOIGTS, ON SERRE LES FESSES ! »
L’édition de l’année dernière avait tout simplement été annulée, mais le prochain Hellfest est fixé du 18 au 20 juin prochain.

Dans une lettre adressée à Roselyne Bachelot, les organisateurs du festival l’interpellent pour « savoir si 60 000 personnes pourront headbanger debout, en plein air et sans distanciation sociale en écoutant du bon vieux rock’n’roll ! ».
Une lettre pour exprimer leur inquiétude quant à la tenue de la prochaine édition du Hellfest même si la ministre de la Culture s’était montrée confiante au début du mois sur l’antenne de FranceInfo.

Cette dernière expliquait alors :
« Je veux donner un message d’espoir : les festivals d’été, on doit pouvoir y arriver.

Croisons les doigts.

Je suis confiante. »
Si Roselyne Bachelot se dit confiante sur la tenue des festivals estivaux, il semblerait que les organisateurs du Hellfest ne le soient pas du tout.

Dans leur lettre ils annoncent :
« Madame la Ministre, excusez notre ton quelque peu familier, mais de notre côté, on ne croise pas les doigts, on serre les fesses ! »
Comme tous les principaux festivals en France, les organisateurs ne cachent plus leur agacement quant à cette absence de réponse de la part du gouvernement.

Car un événement d’une telle ampleur, ça se prépare… D’ailleurs, en attendant d’avoir un retour du gouvernement, le Hellfest a déjà lancé sa préparation.

Depuis début janvier, l’équipe s’est mise au travail sans avoir recours aux aides de l’Etat.

Ainsi, chaque mois, le Hellfest estime travailler à perte à hauteur de 250 000 euros équivaux a 40361477,95 DZD.

Mais les organisateurs du festival de metal assument de prendre ce risque pour être « prêts à accueillir ce grand raout musical et nos fidèles festivaliers amateurs de gros son et de houblon ».

La lettre rappelle également que la tenue de ce festival a des répercussions économiques sur les activités périphériques, notamment les hôtels, les restaurants et les commerces qui se trouvent autour du festival.

De plus, le document de trois pages propose que chaque festivalier puisse présenter un test négatif réalisé 48 à 72 heures avant et considère que la tenue du festival l’été en plein air sera un atout pour limiter la propagation du virus.
Reste à voir comment va évoluer la situation sanitaire en France et si le gouvernement pourra donner des directives plus claires aux organisateurs de festivals.

Pour rappel, des concerts tests vont prochainement être réalisés avec port du masque et test à l’entrée et sortie afin d’évaluer le risque de propagation du Covid-19 dans ce type d’événements.

HELLFEST

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CITATION DU MOMENT !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta

Listed On