La plateforme de streaming Twitch vient de sanctionner plusieurs streameuses connues de la plateformes ces dernières semaines.

Parmi elles, les célèbres Amouranth et Indiefoxx, connues pour avoir popularisé le concept de Hot Tub Stream.

Twitch semble désormais durcir sa politique quant aux contenus à caractère suggestif.

Une décision qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’avenir de la plateforme et sur la diversité de ses contenus.

Souvenez-vous, il y a quelques mois sur Twitch, c’était la mode de ce qu’on appelle désormais les Hot Tub Streams.

Des streameuses même si des hommes le font aussi, cela reste un contenu produit presque exclusivement par des femmes en maillot de bain exploitaient une faille dans la catégorie « Just Chatting » pour discuter avec leur communauté dans des piscines gonflables en mimant des positions très suggestives, par exemple en se mettant à califourchon sur une banane et en effaçant les noms des donateurs écrits dessus de façon très sensuelle propos confirmés par Amouranth elle-même.

TWITCH ASMRTwitch n’avait pas exprimé de sanction quant à ce genre de pratique.

Au contraire, la plateforme semblait plutôt d’accord avec ce genre de business.

Après tout, s’il y a du monde pour payer, cela arrange tout le monde, plateforme, streameuse et donateurs.

Elle avait même décidé de créer une catégorie unique sur sa plateforme dédiée à ce genre de pratique, afin de la différencier du format « Just Chatting » classique.

Twitch est comme Youtube, chaque mois, de nouvelles modes apparaissent et des petits malins trouvent de nouveaux moyens de se faire connaître.

Si on doit la popularisation sinon l’apparition des Hot Tub aux streameuses américaines Amouranth et Indiefoxx, elles n’ont pas hésité à passer à autre chose après que le filon se soit tarie.

L’important était de revenir dans le Twitch Game, et surtout dans la catégorie « Just Chatting », possédant bien plus de spectateurs et plus diversifiée que celle des Hot Tub, désormais trop connotée.

Alors pour revenir, elles ont décidé de remettre au goût du jour une mode qui se faisait plutôt discrète depuis quelques mois : l’ASMR… en léchant le micro dans des positions très suggestives.

Après plusieurs plaintes, Twitch a décidé de finalement sévir envers les leadeuses du mouvement.

Bannissant Amouranth, Indiefoxx ainsi que la moins connue ExoHydraX de sa plateforme.

Pour l’instant, on ne sait pas si cette décision est définitive ou temporaire, même s’il y a plus de chance que cela ne soit que temporaire, vu la grande popularité de ces streameuses.
TWITCH ASMR« Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice ».

C’est sans doute ce qu’ont dû se dire les administrateurs Twitch après avoir vu le retour de ces influenceuses dans la catégorie Just Chatting.

Il n’aura pas fallu plus de temps pour que la plateforme décide que ces streameuses allaient trop loin dans le suggestif et surtout, tentaient d’abuser du système pour revenir dans un endroit où il y avait plus de monde, après de longs mois de lutte de la part des streameuses contre l’implantation de la catégorie Hot Tube.

Si la décision de ban a été largement saluée et remerciée, beaucoup sont dubitatifs.

Le fait de capitaliser sur les hommes est mal vu, sauf par les nombreuses personnes qui recherchent ce genre ce contenu.

Beaucoup y voient encore une attaque anti-féministe, empêchant les femmes de s’approprier l’argent de leur corps.

About Author

Raouf ''Okaito'' Belhamra

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *