DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

The Dark Pictures Anthology: House of Ashes Review

The Dark Pictures Anthology: House of Ashes Review

The Dark Pictures Anthology a bouleversé le genre de l’horreur dans le jeu depuis que les joueurs sont montés à bord de Man of Medan en 2019.

L’histoire effrayante de la ville fantôme de Little Hope a suivi le rythme donné l’année passé, et maintenant nous sommes piégé sous terre dans un temple mésopotamien au début des années 2000 dans le jeu bien sur alors que la guerre en Irak éclate au-dessus de vos têtes.

Ce fut un plaisir de voir de Dark Pictures surprendre les joueurs avec des rebondissements inattendus à chaque nouveau versement, et House of Ashes ne fait pas exception.

Les offres annuelles de jeux d’aventure d’horreur de Dark Pictures Anthology ont été au mieux médiocres et House of Ashes, la troisième entrée de la série.

The Dark Pictures Anthology: House of AshesBien qu’il se vante d’un antagoniste cool et de moments agréables, ses peurs et son aventure globale manquent de punch pour en faire une vedette terrifiante.

L’acte final de The Dark Pictures Anthology: House of Ashes est ce que vous voulez que les jeux d’horreur soient, une casserole folle de monstres et de science et de tension étranges.

Le problème est que votre patience pourrait ne pas survivre à la longue, souvent étonnamment ennuyeuse, pour y arriver.

House of Ashes est le dernier de la série inégale Dark Pictures et jette son dévolu sur le Moyen-Orient avec une histoire de Marines américains à la recherche d’armes de destruction massive, qui finissent par trouver quelque chose de bien pire.

Piégés sous terre, ils doivent faire face non seulement aux bêtes qui les chassent, mais aussi à leurs propres problèmes personnels.

Parce que c’est à ce moment-là que vous voulez parler de votre relation avec votre ex que vous êtes trempé de sang, que vous avez vu vos compagnons horriblement assassinés et que vous n’avez vraiment que quelques instants à perdre avant que des démons ailés ne vous retrouvent.

Imaginez-vous marcher dans un tunnel dans les ruines souterraines de l’ancien empire sumérien.

La caméra se concentre étroitement derrière votre dos, ajoutant à ce sentiment de claustrophobie et de peur lorsque vous vous déplacez maladroitement dans les cavernes.

Vous savez que vous êtes sur le point d’être confronté à un combat palpitant contre une terreur perdue qui ne manquera pas de tester vos compétences en matière d’événement rapide.

C’est ce que c’est que de jouer à tous les jeux de la série The Dark Pictures Anthology, et son dernier conte House of Ashes, n’est pas différent.

House of Ashes est le meilleur travail de Supermassive Games depuis Until Dawn en 2015.

Supermassive n’a pas apporté de changements massifs à la façon dont ses jeux se jouent ou se présentent en dehors des nouvelles options de difficulté.

La capture du visage est encore généralement excellente, même si parfois le cou des personnages semble être fait de liquide.

Les environnements sont parfois époustouflants tandis que d’autres vous rappelleront que Supermassive ne fonctionne plus avec un gros budget de Sony.

Le mouvement est maladroit même si nous avons maintenant un contrôle total sur la caméra pendant l’exploration.

L’essentiel du gameplay de l’exécution d’environ six heures de House of Ashes se résume à faire des choix et à effectuer différents types de QTE.

C’est une formule que Supermassive a utilisée avec un succès variable au cours de ses trois derniers jeux Dark Pictures, mais dans les bonnes circonstances, elle est toujours payante.

House of Ashes est une véritable avancée dans la narration par rapport aux deux jeux précédents de la série Dark Pictures.

Man of Medan et Little Hope ont tous deux essayé de subvertir les attentes d’une manière qui n’a jamais été dans l’esprit de Until Dawn.

House of Ashes fait reculer le pendule de l’histoire et se termine par les perspectives d’une toute nouvelle direction pour la série.

Il existe un certain potentiel pour que les arcs de personnage se sentent soit non mérités, soit fortement clichés.

Vous pouvez probablement deviner ce qui pourrait arriver quand un jeune Marine et un soldat irakien sont forcés de travailler ensemble.

Il peut changer en fonction de vos choix, mais on n’a jamais l’impression que Supermassive innove avec son travail de personnage.

Les personnages continuent d’être la partie la plus faible de The Dark Pictures Anthology, bien que les participants à House of Ashes soient un petit pas en avant par rapport à ce que nous avons vu dans Man of Medan et Little Hope, Salim étant le plus remarquable.

House of Ashes fait bien est la même chose qui a rendu Until Dawn si spécial.

Supermassive excelle à créer de la tension tout au long de ses meilleurs moments et il utilise subtilement l’environnement pour y parvenir.

House of Ashes se déroule principalement dans une ruine souterraine.

Vous ne savez jamais ce qui va se passer autour de ce prochain virage et Supermassive est superbe pour mélanger à la fois les peurs de saut et d’autres façons de vous garder sur vos gardes.

Les nouvelles options de difficulté rendent les QTE encore plus difficiles.

Vous pouvez passer en mode facile pour une soirée amusante avec des amis.

Le mode coopératif est le meilleur moyen de jouer à ces jeux.

Si vous voulez monter d’un cran et vraiment voir du sang et des tripes, les options de difficulté les plus difficiles vous obligeront a refaire vos plans de temps a autre.

En plus de tout le reste de House of Ashes, il y a un mystère central qui est un retour à la forme pour Supermassive.

Après deux fins consécutives moyennes avec Man of Medan et Little Hope, cette nouvelle fin de se nouveau jeu que faut le dire aurais besoin de deux game run pour comprendre l’histoire dans les détails.

Cela ne veut pas dire que c’est révolutionnaire ou garanti pour vous faire sauter les chaussettes, mais c’est plus conforme à ce que beaucoup s’attendaient à voir sortir de Until Dawn.

Les implications que cela a pour l’avenir de la franchise sont plus que fascinantes.

S’il peut tenir ses promesses, nous pourrions être sur le point de faire de The Dark Pictures Anthology un jeu mémorable des jeux d’horreur du genre.

Toutes les promesse donnée a propos du jeu ont étais tenus et vous en aurais pour votre argent.

Avec The Dark Pictures Anthology: House of Ashes c‘est un festival d’horreur avec des scène d’action de drama et complot et surtout des QTE qui vont vous tenir en scotcher a votre écran.

Les peurs claustrophobes fonctionnent efficacement les jump scare et le mystère central de House of Ashes signifie un retour à ce que les fans ont adoré dans les précédant titre et tenu vous prés le tout adoré des fan oui Until Dawn.

Le script est un peut cringe et pourrait utiliser un peu de raffinerie.

The Dark Pictures Anthology: House of Ashes

26,99 €
8.5

Histoire

8.0/10

Gameplay

9.0/10

Graphique

8.5/10

Durée De Vie

8.5/10

Pros

  • Histoire Audacieuse
  • Visuels impressionnants
  • Systèmes coopératifs
  • Mode coopératifs immersif et fun a joué
  • Une suite fidèle et respectueuse de The Dark Pictures Anthology

Cons

  • Des monstres pour faire peur qui font pas du tout peur
  • Dialogue long et interminable
About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CITATION DU MOMENT !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta

Listed On