Friday, 3/4/2020 | : : UTC+0
DIGITALE ANIME

SONY DÉVOILE LA FICHE TECHNIQUE DE LA PLAYSTATION 5

SONY DÉVOILE LA FICHE TECHNIQUE DE LA PLAYSTATION 5

Récemment Microsoft a dévoilé de nouvelles informations sur l’architecture et la configuration de la Xbox Series X et on peut dire que la firme américaine veut frapper fort avec un maximum de performances….Sony…

Du côté de Sony, le constructeur japonais vient enfin de donner de nouvelles informations sur la fiche technique de la PlayStation 5, une présentation qui aurait du avoir lieu lors de la Game Developers Conference « GDC » San Francisco qui était prévu du lundi 16 au vendredi 20 mars, mais annulée pour cause d’épidémie de Coronavirus.
C’est Mark Cerny, architecte en chef de la PlayStation 4 et de la prochaine PlayStation 5, qui s’est chargé de présenter en détail l’architecture de la nouvelle console de salon de Sony et voici les spécifications :

Un processeur AMD basé sur la troisième génération Ryzen ZEN 2 avec 8 cœurs 3,5 GHz
Une puce audio 3D personnalisée pour une meilleure expérience audio.
Un processeur graphique personnalisé Navi de Radeon, Ray-Tracing, 10,28 TFLOPs, 36 CU à 2,23 GHz
16 GB GDDR6 256-bit de mémoire vive « RAM » avec une bande-passante de 448 GB/s
Un SSD ultra-rapide « 5,5 Go/s » conçu pour gérer des demandes spécifiques dans le jeu, sa capacité de stockage est de 825 Go et la connexion se fait en PCIe 4.0, il sera aussi possible de le remplacer puisqu’il est amovible
IO Throughput de 5,5 GB/s brute et de 8 à 9 GB/s compressé
Résolution 8K et option 4K
Rétrocompatibilité Ps4
Lecteur Blu-ray 4K
Comme on peut le voir, la PlayStation 5 est basé sur une architecture similaire à celle de la Xbox Series X ce qui n’est pas très étonnant puisqu’AMD est le fondeur choisi par la firme américaine et japonaise.
Néanmoins comme on pouvait s’en douter, la PS5 est légèrement moins puissante que sa rivale.

En effet la Xbox Series X affiche une puissance brute de 12 TFLOPS avec 52 Cus à 1,825 GHz sur la même architecture personnalisé AMD ZEN 2.

La console de Sony sera aussi puissante que la dernière Nvidia GeForce RTX 2080 qui délivre 10,1 TFLOPS.

Du côté de chez AMD, la PS5 sera plus puissante que l’AMD Radeon RX 5700 XT qui offre 9,75 TFLOPS de puissance.

Il ne faut pas oublier que Sony se distingue par de nombreuses exclusivités par rapport Microsoft et Mark Cerny a expliqué que ce n’était pas encore le temps de présenter une lineUP.

Le seul titre sûr que l’on connait pour le moment est Godfall.
La puissance de la Xbox Series X permet de lancer jusqu’à 5 jeux Xbox One S en simultané, une fonctionnalité baptisé Quick Resume.

Pour la PS5, il sera aussi possible de faire la même chose.

Mark Cerny a aussi parlé de l’infrastructure de Sony qui travaillera conjointement avec la console :

Les serveurs de jeux multijoueurs fourniront à la console l’ensemble des activités pouvant être jointes en temps réel.

Les jeux solo fourniront des informations telles que les missions que vous pourriez faire et les récompenses que vous pourriez recevoir pour les avoir accomplies – et tous ces choix seront visibles dans l’interface utilisateur.

En tant que joueur, vous vous lancez simplement dans ce que vous voulez.

Pour ce qui est de la date de présentation officielle, du prix ou encore la date sortie, il faudra repasser puisque Sony ne s’est pas trop étendu sur le sujet.

Seul élément que l’on connait et qu’il faudra attendre fin d’année pour pouvoir se la procurer.
PS5 VS XBOX SERIES X : QUELLE CONSOLE EST LA PLUS PUISSANTE ?
En début de semaine, Microsoft a annoncé la fiche technique de la Xbox Series X et c’est Sony qui a répondu avec celle de la PlayStation 5, mais laquelle des deux consoles est la plus puissante ?

Depuis plusieurs mois, Microsoft clame haut et fort que sa prochaine console de salon, la Xbox Series X, sera la plus puissante jamais conçue. Est-elle vraiment plus puissante que la PlayStation 5.

PLAYSTATION 5
Processeur 8 coeurs Zen 2 cadencés jusqu’à 3,5 GHz
Puissance graphique 10,28 TFLOPs, 36 CUs cadencé jusqu’à 2.23GHz
Mémoire et BUS 16 GB GDDR6/256-bit
Bande passante de la mémoire 448 GB/s
Stockage interne disque SSD personnalisé de 825 GB
Stockage externe Slot SSD NVMe
Lecteur optique 4K UHD Blu-ray
XBOX SERIES X
Processeur 8 coeurs Zen 2 cadencés jusqu’à 3,8GHz « 3.6GHz avec SMT »
Puissance graphique 12 TFLOPS, 52 CUs cadencé jusqu’à 1,825 GHz, RDNA 2 personnalisé
Mémoire et BUS 16 GB GDDR6
Bande passante de la mémoire 10 GB à 560 GB/s, 6 GB à 336 GB/s
Stockage interne disque SSD NVMe personnalisé de 1 TB
Stockage externe Slot SSD NVMe
Lecteur optique 4K UHD Blu-ray

Comme on peut le voir, Microsoft a bel et bien conçu la console la plus puissante avec un processeur sur-cadencé, un plus grand nombre de Cu et une bande passante plus élevée.
Cette fois-ci, on se retrouve dans la situation inverse de la PS4 « 1,84 TFlops » et de la Xbox One « 1,31 TFlops » lors de leurs sorties.

Néanmoins, il ne faut pas oublier un argument de taille pour les joueurs consoles, les exclusivités !

En effet, Sony en a beaucoup plus que son concurrent sans compter le PlayStation VR qui en rajoute une couche. Cependant, Microsoft a commencé à racheter en masse des studios depuis un petit moment pour pouvoir s’offrir de nouvelles exclusivités et ainsi séduire la communauté des joueurs.

Il ne faut pas oublier non plus que la Xbox Series X sera pleinement rétrocompatible avec l’ensemble des jeux depuis la première Xbox.

Pour la PS5, c’est beaucoup plus décevant puisque pour le moment la seule rétrocompatibilité ne concerne que les jeux PS4.

Enfin, Microsoft se targue d’avoir le meilleur service en ligne avec le GamePass, mais il ne faut pas oublier que Sony a lui aussi une carte à jouer avec le PlayStation Now.

De plus, la firme de Redmond pourrait y greffer son service de streaming, le xCloud.

On devrait voir les deux consoles arriver pour la fin de cette année, et il reste encore pas mal d’éléments à dévoiler sur chacune d’entre elles.
Sony tenait une conférence à l’occasion de la GDC.

L’occasion pour le constructeur de laisser Mark Cerny, l’architecte emblématique de la PS4 et de la prochaine console du géant nippon, de prendre la parole pour en dévoiler toutes les spécificités techniques.

La rétrocompatibilité a été abordée et, malheureusement, ses caractéristiques ne vont pas satisfaire tout le monde.

UNE RÉTROCOMPATIBILITÉ PARTIELLE
La rétrocompatibilité était une des fonctionnalités attendues de la PS5.

Microsoft règne dans le domaine depuis quelques années maintenant et les joueurs intéressés comptaient sur Sony pour rattraper son retard.

Mais comme l’a annoncé Cerny, la PS5 ne sera rétrocompatible qu’avec les jeux PS4.

Et attention, tous les jeux du catalogue de la dernière console en date de Sony ne seront pas concernés.

Y insérer un jeu PS4 ne suffira pas pour y jouer puisque chaque titre devra être géré et réglé au cas par cas.

Mais comme l’explique l’architecte de la console next-gen, la majorité du catalogue de la PS4 devrait être jouable au lancement de la PS5.

Pour parvenir à ces conclusions, Cerny et ses équipes ont réalisé des tests sur les 100 jeux PS4 les plus joués en termes d’heures de jeux.
Les jeux issus des consoles précédentes ne seront pas jouables à même votre PS5.

Mais pas d’inquiétude, des remasters et autres remakes ne manqueront pas de vous inciter à mettre la main au porte-monnaie.

Sony n’a pas encore dévoilé l’identité des titres PS4 qui seront jouables dès le lancement de la PS5.

De plus, le constructeur doit encore nous présenter le line up de sa console next-gen, dont le seul titre connu n’est autre que Godfall, qui s’annonce davantage comme un titre cross-gen qu’une véritable révolution vidéoludique.

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Citation du moment !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta