Returnal, la toute nouvelle exclusivité de la nouvelle console de Sony, déjà disponible sur sa nouvelle console.

Mais à peine sorti, le titre provoque déjà plein de blabla.

Bien que le jeu semble bien parti pour être l’un des futurs hits de la console, de nombreux critiques ont exprimé un reproche à propos du jeu.

Après Miles Morales, Astro’s Playroom, Godfall et Sackboy, tous sortis au même moment que la console, les exclus PS5 venaient à manquer.

La sortie de Returnal va donc réjouir les fans de Sony.

Le jeu a été développé par le studio finlandais Housemarque, notamment connu pour avoir été à l’origine des jeux Super Stardust et Outland.

Tout commence par un trajet spatial, dans un ciel rempli d’étoiles.

On découvre Selene, une astronaute partie en mission de reconnaissance afin de découvrir différentes contrées galactiques.

Attirée par un mystérieux signal, une panne endommage subitement son vaisseau et l’astronaute s’écrase sur Atropos, une mystérieuse planète.

Bien que Selene soit en un seul morceau, son vaisseau, lui est en miettes.

Elle n’a donc nul autres choix que de partir explorer Atropos.

RETURNALCependant, lorsqu’elle tombe sur son propre cadavre lors de son exploration, elle réalise progressivement que quelque chose ne tourne pas rond.

Le joueur, quant à lui, est témoin des morts successives de l’astronaute.

Celle-ci revient toujours au point de départ sans comprendre la nature exacte de cet étrange phénomène.

Et pour cause, vous l’aurez compris, Returnal est un rogue-like, à l’instar de jeux comme Hades, Sekiro : Shadows Die Twice et bien sûr de la cultissime série des Souls.

Vous mourrez donc très, très, très souvent au cours de vos parties.

Ce principe du die and retry est donc monnaie courante pour les amateurs du genre.

Seulement voilà, beaucoup de critiques qui ont notamment pu tester le jeu en avant première se plaignent du niveau de difficulté jugé absurde.

Globalement, les tests reprochent au jeu de confondre persévérance et frustration.

Ainsi, les phases de farming qui précèdent les parties de combat de boss, se solderont souvent par un échec cuisant et vain.

Et pour cause, vous ne conserverez rien.

RETURNAL RETURNAL
RETURNAL RETURNAL

De ce fait, vous devrez recommencer tout à zéro afin de récupérer des armes capables de venir à bout d’un monstre surpuissant.

Quant à votre jauge de vie, elle sera réinitialisée.

Heureusement, certains éléments intégrés à la tenue de l’astronaute resteront.

Des bonus peuvent également être conservés et permettent d’avancer dans la partie.

Néanmoins, il ne faut pas forcément compter sur cela pour vaincre les boss.

Le but de la progression sera avant tout d’améliorer ses réflexes.

En effet, le moindre coup peut faire violemment baisser la barre de vie.

De plus, les esquives permettent de se voir octroyer des bonus d’adrénaline.

Ceux-ci disparaissent au moindre choc.

S’il est nécessaire de se préparer psychologiquement pour affronter le jeu, de nombreux points forts ont également été soulignés.

On retrouve, en effet, une ambiance immersive et une musique sublime.

Par dessus le marché, le travail des environnements est particulièrement efficace.

On se surprend à contempler des paysages tantôt flamboyants couverts tantôt cauchemardesques.

Finalement, que l’on soit fan des rogue like ou sceptique quant au niveau de difficulté, il sera compliqué de passer à côté du titre tant il semble déjà s’imposer comme un des incontournables des exclusivités PS5.

About Author

Raouf ''Okaito'' Belhamra

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *