Quelques jours après le refus de financement de Sony pour Days Gone 2, l’ancien directeur créatif John Garvin s’est lâché lors d’une interview, où il est revenu sur le premier opus, et en a profité pour s’adresser directement aux joueurs.


Alors que l’on apprenait il y a quelques jours que Days Gone 2 ne verrait probablement jamais le jour Sony a refusé de le financer pour se concentrer sur des licences plus importantes, John Garvin, scénariste et directeur créatif du jeu est monté au créneau lors d’une interview avec David Jaffre.

Garvin explique dans cet interview le développement quasi chaotique du premier opus.

Pour rappel, Days Gone n’a jamais rencontré le succès escompté auprès de la presse, ses critiques étant très mitigées.

Les ventes furent néanmoins bonnes lors des premières semaines selon l’éditeur, puis le jeu est rapidement tombé dans l’oubli.

Rappelons que Days Gone est un TPS action-aventure et survival horror dans lequel le joueur fait face à des hordes de zombies sur une map de type open-world développé par SIE Bend Studio et édité par Sony Interactive Entertainment.

DAYS GONE 2« Le développement fut long, pénible, ça a duré six ans, affirme-t-il.

Six années de crunch, en fait.

Comme j’aime ce que je fais, je ne le percevais pas comme un problème.

Pour autant, ça ne signifie pas que c’était bon pour moi.

Les deux dernières années passées loin du studio m’ont fait le plus grand bien.

J’ai pu faire ce que je voulais, j’ai écrit trois livres, c’est juste différent. »

« Quand vous développez un jeu, la pression est permanente.

Vous devez penser aux différentes étapes du projet, à la rentabilité, à la gestion du personnel.

Pour être honnête, il nous est arrivé d’avoir des discussions houleuses lors de la dernière année, et je finissais pas crier : ‘Donnez-moi mes indemnités que je me casse’, ou des trucs stupides de ce genre. »

Garvin a ensuite été interrogé sur l’ajout du jeu dans la PlayStation Plus Collection, sensé lui redonner des couleurs, et hausser les ventes. Il répond à cela :

« J’ai une opinion sur quelque chose qui pourrait intéresser votre public, et cela pourrait faire ch**r certains d’entre eux.

Si vous aimez un jeu, achetez-le au pu***n de prix fort.

Je ne saurais pas vous dire combien de fois j’ai vu des joueurs dire « oui, je l’ai eu promo, je l’ai eu via PS Plus« , etc.

Je dis juste : ne vous plaignez pas qu’un jeu n’ait pas de suite s’il n’a pas été adopté au lancement.

God of War s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires au lancement, et, vous savez, Days Gone ne l’a pas fait.

Je parle juste personnellement en tant que développeur.

Je ne travaille pas pour Sony, je ne connais pas les chiffres. »

DAYS GONE 2Selon Garvin, le rejet de financement de Days Gone 2 serait donc lié aux faibles ventes du premier opus, et à la frilosité des joueurs de mettre la main au portefeuille.

Pour appuyer son propos, il prend comme exemple le cas de Syphon Filter : Dark Mirror sorti en 2006 sur PSP et PS2 :  » Je peux vous dire que lorsque nous développions Dark Mirror, nous nous sommes vraiment fait avoir, car le piratage était très important, et Sony ne comprenait pas vraiment ce qu’il causait aux ventes.

Nous leur montrions des torrents, et un site avait 200 000 copies de Dark Mirror en cours de téléchargement.

J’espère avoir bonne mémoire et les chiffres pourraient être faux, mais quoi qu’il en soit, j’étais énervé à ce sujet, car c’était comme si c’était mon argent qui quittait mes poches.

Je pense donc que l’engouement grandissant autour d’un jeu n’est pas aussi important que si vous l’achetez au prix fort.

Parce que si vous l’avez fait, cela aide directement les développeurs. « 

Rappelons que Days Gone sortira sur PC le 18 mai prochain.

Quant à Days Gone 2, s’il n’est pas définitivement mort et enterré, Sony n’est pas revenu sur sa position à l’heure actuel.

DAYS GONE 2

About Author

Raouf ''Okaito'' Belhamra

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *