Le dernier épisode de la saison 2 de The Mandalorian a marqué beaucoup de fans. L’apparition d’un personnage culte de la saga a également énormément ému les spectateurs, parfois dans le mauvais sens. LUCASFILM

Il y a quelques temps, nous vous parlions du tour de force d’un internaute qui a pris le temps de modifier la scène avec ses propres moyens, ce qui n’a pas laissé Lucasfilm de marbre, bien au contraire.

Vous avez sûrement déjà vu un proche ou un étranger faire des reproches à un travail ou à une œuvre qui vous est chère.

Face à cela, vous vous êtes peut-être déjà senti blessé et avez eu envie de lui rétorquer que s’il était si malin, il n’avait qu’à faire le travail lui-même.

Eh bien certains fans de Star Wars ont pris cette situation parfaitement au pied de la lettre.

LUCASFILMNombreux sont les amateurs de la saga de science-fiction à avoir été surpris de revoir Luke Skywalker, rajeuni par la CGI dans le dernier épisode de la saison 2 de The Mandalorian, diffusée sur Disney+.

Si certains ont fait part de leur plaisir de retrouver le héros des premiers opus, d’autres se sont allègrement moqués du résultat affiché à l’écran.

Les reproches ont atteint un tel point que les fans les plus doués ont décidé de prendre les choses en main à l’aide de logiciels de montage.

Le but de la manœuvre était de prouver que même des amateurs munis de moins de moyens pouvaient faire un meilleur travail de trucage que l’énorme multinationale du divertissement qu’est Disney, propriétaire de la franchise de Georges Lucas.

Parmi ces spectateurs déçus de l’incrustation de Luke, un YouTuber spécialisé dans la technologie Deepfake s’est décidé à recréer la fameuse scène qui a fait l’objet de critiques.

Armé de son logiciel d’incrustation, celui qui répond au pseudo de Shamook a donc lifté la version jeune de Mark Hamill et mis en ligne son travail sur sa chaîne.

LUCASFILMLes différences sont très subtiles mais on remarque tout de même une amélioration marquée : la texture de la peau du Jedi est plus réaliste et la ressemblance avec le jeune Mark Hamill est bien plus nette que la version originale.

Plutôt humble, Shamook a tout de même concédé que le résultat n’était pas parfait et qu’il aurait fourni un travail encore meilleur, en ce qui concerne la synchronisation labiale, s’il avait eu accès à la doublure du corps avant que la CGI ne soit appliquée.

LUCASFILM

Dans la section commentaires de sa vidéo la plus récente consacrée à une Deepfake de Christian Bale remplacé par Robert Pattinson, Shamook s’est excusé pour le ralentissement de l’activité de sa chaîne YouTube.

Cependant, pour se faire pardonner, il a invoqué une excellente raison : Disney l’aurait contacté à la suite de sa vidéo afin de lui proposer de travailler dans l’équipe de The Mandalorian.

Contacté par IndieWire, Lucasfilm a confirmé l’embauche et indiqué qu’il occupait désormais le poste de « Senior Facial Capture Artist ».

« Comme certains d’entre vous le savent peut-être déjà, j’ai rejoint ILM/Lucasfilms il y a quelques mois et je n’ai pas eu le temps de travailler sur de nouveaux contenus YouTube.

Maintenant que je suis bien installé au sein de mon travail, les nouveaux contenus devraient être plus fréquents. »

Si nous devons tirer un enseignement de cette histoire, c’est qu’il faut toujours croire en ses rêves.

La technologie Deepfake, bien qu’elle puisse faire peur de par son utilisation détournée, est définitivement un secteur d’avenir en ce qui concerne les effets spéciaux de cinéma.

Hollywood devrait donc y avoir recours de plus en plus fréquemment et n’est pas près de cesser d’embaucher de nouveaux artistes, doués avec l’IA.

About Author

Raouf ''Okaito'' Belhamra

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *