DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

LOKI EPISODE 6 Review – Le Chaos des multiverse.

LOKI EPISODE 6 Review – Le Chaos des multiverse.

SPOILER ALERT : cette critique de LOKI EPISODE 6 contient des spoilers. Nous vous invitons à lire la critique de l’épisode 01, 02, 03, 04 et 05 avant d’entamer la lecture de cette review.

Le final de Loki nous a agréablement surpris !

Nous sommes bien loin des finales habituels remplis de grandes scènes d’action, néanmoins la série a passé du temps à établir des concepts Nexus Events, Sacred Timeline, la TVA, Time Keepers é seulement pour détruire notre compréhension lors du finale, bouleversant au passage tout L’univers cinématographique Marvel puisqu’elle a ouvert les portes à une infinité de possibilités en plus d’introduire un nouveau méchant qui aura des répercussions majeures dans tout le MCU.

LOKIAprès une introduction ou l’on a pus entendre différentes répliques de personnages emblématique de la timeline que l’on a connu depuis le premier Iron man, et quelques sauts de troue noir en troue noir, nous découvrons enfin l’identité du véritable créateur de la TVA : « He who Remains ».

Joué par Jonathan Majors, qui est déjà annoncé comme jouant Kang le Conquérant dans Ant-Man and the Wasp: Quantum Maniac, mais à aucun moment de l’épisode on entend l’appellation « KANG ». LOKI EPISODE 6

Est-ce une allusion aux origines de la bande dessinée de Kang et aux nombreux pseudonymes sous lesquels il est connu ?

Probablement, surtout que Marvel a confirmé que la statue, vue à la fin, était Kang, mais « He Who Remains » est donc plus probablement une variante de bande dessinée du même personnage. LOKI EPISODE 6

Quoi qu’il en soit, Majors est une belle découverte dans ce réel.

Il est charmant, drôle, animé, mais il est capable de vraiment mettre en valeur le fait que « He who Remains » est l’antagoniste, bien que sa bizarrerie soit assez contradictoire avec nos attentes d’un méchant Marvel.

Après quelques scènes drôles, « He who Remains » devient plus sérieux et raconte l’histoire de son ascension à la tête de la TVA, il mentionne l’histoire de la rencontre avec ses variantes qui ont tous trouvé le moyen de briser la barrière des multivers et de se rencontrer, résultant ainsi une guerre multiverselle ou chacun essaie d’être la meilleure version de Kang, et ce jusqu’à ce que « He Who Remains » réussit à créer une seule Timeline sacré afin qu’il n’existe qu’une seule version de lui même.

LOKILa meilleur pense-il sans doute puisqu’il ne revendique pas l’identité de Kang mais ce dont il ne se rend pas compte est qu’en tentant de fuir le réel du conquérant impitoyable et autoritaire, il en est indirectement devenu un lorsqu’il a établie son propre régime afin de contrôler impitoyablement la chronologie et d’empêcher le chaos.

Bien que son but soit honorable, il considère les tragédies qu’il inflige aux autres « Sylvie, les variantes de Loki, Mobius, les Minutemen… » comme acceptables.

C’est cette dureté qui l’empêche de sortir de son réel, tout comme le besoin de vengeance empêche Sylvie de sortir du sien.

« He who Remains » montre progressivement ses motivations qui deviennent claires et admet finalement qu’il a permis, voire manipulé, les événements qui permettent à Loki et Sylvie de le retrouver.

Il est vieux, dit-il, et cherche un remplaçant.

LOKILoki et Sylvie lui permettront-ils une sortie gracieuse et assurent-ils conjointement son rôle de surveillant de la TVA ?

Ou vont-ils poursuivre leur quête, Sylvie cédant à son besoin de vengeance ?

Même lui ne le sait pas, car il n’a connu le flux des événements que jusqu’à un certain point.

Le choix au-delà appartient à eux deux.

C’est un pari toutefois très risqués, surtout pour Sylvie « qu’il appel d’ailleurs Loki à un moment de l’épisode » car en la laissant en liberté et en sacrifiant au passages un bon nombre de Minutemen, il n’a fait que nourrir sa haine envers lui, donc l’offre de pouvoir, de contrôle, ce sont des offres destinées à plaire à Loki, pas à Sylvie qui n’a qu’un seul but dans tout ça, et c’est la quête de vengeance.

Cet événement met finalement Loki et Sylvie en désaccord, mais là aussi il le savait, et il y trouve même un côté amusant de parier le destin de tout une planète sur deux variantes du dieu de la malice.

Un duel commence alors entre Loki qui veut sauver l’univers d’une folie de Multivers et Sylvie prête à tout risqué dans le but d’assouvir sa vengeance assoiffée de vengeance.

LOKIMais c’est aussi un duel qui se termine par un baiser qui conclut l’alchimie qui subsiste depuis le début entre les deux variantes mais qui se clôture par une trahison « typique d’un Loki«  Sylvie renvoie Loki aux bureaux de la TVA et conclut finalement a vengeance créant une multitude de multivers qui risque de tout changer à tout jamais.

Toute cette scène fut si intense qu’il est presque facile d’oublier les autres personnages en cours de route.

Mais Mobius affronte finalement Renslayer.

La rencontre est courte et se termine avec lui au sol.

Pendant que Relayer part par un portail vers des destinations inconnues.

B-15 quant à elle, conduit un autre agent de TVA à une rencontre dans le bureau d’un enseignant afin de l’exposer à la vérité : l’enseignant est une autre variante de Renslayer.

Des scènes dont nous découvrirons les conséquences probablement plus tard car pour l’instant elle n’ont pas apporté beaucoup d’évolution é l’épisode bien au contraire, puisque le plus grand chagrin de l’épisode reste lorsque Mobius B-15, des personnages qui ont eu un grand impacte dans la série sont apparemment réinitialisés par leur nouveau souverain.

Beaucoup de questions ouvertes subsistent désormais et qui méritent d’être explorées, et c’est là qu’après le crédit de fin, on apprend l’existence d’une deuxième saison de Loki.

L’histoire va donc continuer, ce qui est quelque chose dont il faut se réjouir, surtout que nous avons maintenant une très bonne compréhension de ce que tous ces concepts et donc Loki peut aller de l’avant et le spectacle peut tenir la promesse d’être un voyage passionnant à travers le multivers plutôt que d’avoir besoin de jeter les bases d’une éruption chronologique majeure.

La finale de Loki a livré un méchant mémorable et a tracé un avenir intéressant pour le MCU en plus d’avoir ramené Loki à la version décédée aux mains de Thanos à sinon rachetée, du moins sur la voie de la rédemption.

LE DERNIER MOT

LOKI EPISODE 6 Review – Le Chaos des multiverse. : L’épisode garde les fans bouche bée, avec une fin inattendue, et des suites d’actions qui vont définir la suite des MCU!

Loki saison 1 se termine en débutant une folie des multiverses sans nom.

LOKI

LOKI

9

Note Finale

9.0/10
About

Lady Misa Fanalis, diplomée en GRH (Gestion des Ressource Humaines) et ayant un Level 3 Certifé en Langue Japonaise (Parle et écrit courament le Japonais), Caligraphe, Cosplayeuse, collectioneuse de figurine et Manga ! Adepte des séries, animés, Filmes et culture populaire. Joueuse agérrie elle est entrain de reforcer ses compértences et connaissance dans le gaming. C'est rare qu'elle perde un blind Test ! Favorite Quote : "Push Through the Pain, Giving Up Hurts More."

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CITATION DU MOMENT !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta

Listed On