DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

Guilty Gear Strive Game Review

Guilty Gear Strive Game Review

Guilty Gear est sans doute l’une des séries de jeux de combat dans le monde du jeu vidéo et la culture populaire en général et aussi les plus sous-estimées.

Ce n’est pas sans son lot de défauts, mais ils pâlissent en comparaison de l’art anime du jeu, de la bande-son électrique, des conceptions de personnages extrêmement inventives, du netcode stable et de son équilibre entre accessibilité et profondeur, qui élèvent la barre pour les autres et la jette au plus loin sans oublier les combattants 2D et le mode histoire et tout cela fait oublier les petit défauts ici et la.

Guilty Gear a discrètement amassé certaines des traditions les plus denses de tous les jeux de combat.

Si vous avez besoin d’une quelconque preuve de cela, la glossaire des termes et des chiffres apparemment interminable dans le jeu, la chronologie des événements couvrant 1998 à 2187, et le tableau de corrélation qui couvre chaque événement et relation formé à partir de chaque jeu de la série.

Tout cela pour dire que Guilty Gear Strive ressemble beaucoup à un point culminant de tout ce que l’histoire de la série a construit pendant toutes ces années, et c’est une histoire qui s’adresse carrément à ceux qui sont pris dans les longs voyages de son noyau de personnages.

Donc, si vous ne savez pas qui est qui, ou son importance pour Sol Badguy, il y a de fortes chances que vous vouliez quelque recherche droite gauche ici et la.

Et vous devriez vraiment faire cet effort supplémentaire si vous n’êtes pas rattrapé, car une fois que vous comprenez qui sont ces personnages et les luttes qu’ils ont traversées pour en arriver là où ils en sont dans Strive, son histoire est en fait assez bien faite et c’est raconté d’une manière unique dans le monde des jeux de combat.

Le mode histoire de Strive est entièrement dépourvu de gameplay et devrait être apprécié un peu comme une série animée à regarder en frénésie.

C’est une décision audacieuse de créer un mode histoire dans un jeu vidéo auquel vous ne jouez pas du tout, vous êtes juste la a regarder et admiré.

En se concentrant uniquement sur l’histoire, Strive est en mesure d’éviter de chahuter dans les batailles dans des endroits où ils ne conviendraient pas naturellement, et le résultat est un mode histoire qui ne semble absolument pas compromis par le gameplay.

Lorsque vous jouez réellement, il devient évident pourquoi Guilty Gear a toujours été l’une des séries de jeux de combat les plus profondes et les plus complexes qui soient. Et bien que cette complexité soit l’une des choses qui l’ont rendu si apprécié, elle en a également traditionnellement fait l’une des séries les plus difficiles à aborder du point de vue d’un débutant.

Les combos à gros dégâts ne sont pas aussi difficiles à réaliser qu’ils l’ont été dans le passé.

Même un simple combo, overdrive peut causer des dégâts énormes.

Le compromis est de faire que ces gros combos est un peu plus difficile car vous ne pouvez plus convertir des dégâts substantiels à partir d’attaques légères rapides.

Guilty Gear StriveLe système gatling universel de coups de poing s’annulant en coups de pied, qui s’annulent en barres obliques, qui s’annulent en barres obliques lourdes, qui s’annulent en attaques de poussière n’est plus présent dans Strive.

Au lieu de cela, si vous voulez ce combo de dégâts, vous devrez trouver un moyen d’atterrir vos attaques plus puissantes et plus lentes.

Cela crée un rythme plus délibéré et un style de jeu plus neutre et lourd, mais je pense que c’est un grand changement qui donne à Strive une sensation et une identité uniques par rapport aux autres jeux Guilty Gear.

Même malgré ce changement de rythme, il s’agit toujours d’un Guilty Gear, une série qui jette par la fenêtre de nombreuses règles typiques des jeux de combat avec des mécanismes peu orthodoxes tels que sa signature Roman Cancels.

C’est à ce moment-là que vous appuyez sur trois boutons d’attaque pour annuler les animations de démarrage ou de récupération de presque toutes les attaques.

Ainsi, par exemple, si vous précipitez avec un mouvement dangereux comme, disons, Sol’s Night Raid Vortex, vous pouvez utiliser un Roman Cancel lorsqu’il est bloqué non seulement pour vous protéger, mais aussi pour vous permettre de continuer votre infraction.

Ou vous pouvez utiliser un Roman Cancel pour maintenir un combo après le coup dur de Sol.

Les RC sont très utile, et c’est sans même entrer dans les mauvaises herbes des différences entre les variétés rouge, bleue, violette et jaune.

Guilty Gear Strive Guilty Gear Strive

La version de Strive de Roman Cancels fonctionne principalement de la même manière qu’elle l’a toujours fait, à l’exception du fait qu’elle est maintenant beaucoup plus prononcée, avec une horloge géante comptant le temps restant du ralentissement, et leur onde de choc envoie maintenant lentement des adversaires vers le haut, ce qui facilite le suivi avec les antennes.

La nouveauté de Strive est également la possibilité d’ajouter un court tiret directionnel pendant la pause d’une annulation romaine, ce qui ouvre les portes à toutes sortes d’options de combo qui seraient autrement impossibles car votre personnage ne serait pas dans la bonne position pour atterrir la prochaine attaque.

Tout se résume à ce que Roman Cancels ajoute un niveau de créativité au combat de Guilty Gear qui est presque sans précédent dans le domaine des jeux de combat, et Strive itère sur le mécanisme de manière réfléchie qui le rend frais sans jamais trop jouer avec une grande chose.

La liste de base de 15 personnages de Strive est un excellent mélange de vétérans de longue date et de favoris des fans de retour, accompagnés de deux tout nouveaux personnages à Nagoriyuki et Giovanna.

Nagoriyuki est l’un des personnages de jeu de combat les plus intéressants, combinant les deux archétypes disparates de la bête lente et imposante et de la machine à pression rapide et imprévisible, liés par une transformation unique qui peut tout aussi facilement se tuer.

Fondamentalement, sa vitesse de marche est extraordinairement lente, il n’a pas un tiret normal et tous ses mouvements réguliers frappent extrêmement fort et à longue distance, mais sont exceptionnellement lents.

Guilty Gear StriveCependant, il a un tiret de commande ultra-rapide et ses mouvements spéciaux sortent assez rapidement, avec la propriété unique de pouvoir s’annuler autant que vous le souhaitez, ce qui rend très difficile de savoir quand sa pression est va finir.

Le hic, c’est que chaque fois qu’il utilise ces mouvements spéciaux, il fait augmenter sa jauge de sang, et une fois qu’elle est pleine, il entre dans son état Blood Rage qui le rend encore plus puissant, mais aussi encore moins mobile, et draine sa vie très rapidement.

La seule façon de quitter l’état Blood Rage est d’attendre que le temps expire ou d’utiliser une attaque d’overdrive mortelle qui peut le rendre extrêmement vulnérable s’il est bloqué.

GIovanna, par contre est un personnage simple avec un plan de jeu simple, entrer dans le visage de vos adversaires et ne jamais partir.

Elle a de très bonnes attaques normales, un tiret extrêmement rapide qu’elle peut utiliser pour entrer, taper des orteils, puis vous gifler le visage avec un coup de pied circulaire, un coup de pied croisé qui vous laisse un avantage sur le bloc, et absolument des dégâts ridicules si elle parvient à vous attraper à bout portant.

Considérés dans leur ensemble, 15 personnages ne sont pas une tonne, mais compte tenu de leur différence et du large éventail de styles de combat qu’ils couvrent, la liste de Strive semble plus grande qu’elle ne l’est réellement.

Guilty Gear Strive est le plus beau jeu de combat en 2D du style qui ait jamais existé jusqu’à présent.

ArcSystem Works a pratiquement perfectionné l’art de l’esthétique 2D fusionnée au modèles 3D.

Tout, des plus petits détails comme la façon dont les rayons du soleil frappent et projettent des ombres sur les combattants, à la quantité de détails trouvée dans les arrière-plans de chaque niveau, est stupéfiant.

Même lorsqu’ils restent immobiles, chaque personnage dégage de la personnalité dans ses animations inactives, sans parler de ses mouvements et attaques réels.

C’est dommage que Strive n’ait pas de super mouvements insta-kill comme il y en a eu dans les précédents jeux Guilty Gear, car ils seraient sans aucun doute de véritables spectacles à voir.

mais faut savoir que pas tout dans Strive est positif.

Guilty Gear StriveIl n’y a plus de mode défi combo, qui était un excellent outil pour se familiariser avec un nouveau personnage, le mode arcade n’a plus ses propres cinématiques d’introduction et de fin spécifiques au personnage, optant plutôt pour un dialogue rapide avant le premier et le dernier combat, et en ayant une légère branche d’histoire selon que vous gagnez ou perdez des matchs clés, et le mode mission semble gonflé avec un tas de leçons super simples et basiques qui semblent être mieux enseignées dans un mode qui ne vous oblige pas à répéter l’action cinq fois.

Pourtant, le mode Mission est digne d’éloges, en particulier les derniers qui vous présentent des concepts de jeu de combat de haut niveau d’une manière facile à comprendre et donnent un contexte à la façon dont ils se présentent dans une bataille réelle.

Guilty Gear StriveSans parler des astuces de match spécifiques aux personnages, comme la façon de gérer le barrage de dauphins de mai, la chute du marteau de Potemkin et les croisements de Leo sont incroyablement utiles.

Le lobby en ligne par contre sa vol pas très haut.

Il y a certainement un certain charme à l’esthétique 8 bits, aux emotes à débloquer et aux vêtements personnalisables que vous pouvez équiper sur votre avatar, mais comme quelque chose avec lequel vous devez vous engager à tous les niveaux de jeu en ligne, même pour le jeu classé, cela peut être aggravant de traiter avec.

Mais c’est un coup qui est atténué par le fait que le netcode réel de Strive est stellaire.

Guilty Gear Strive est un jeu de combat 2D marquant qui place la barre plus haut pour les combattants de type anime en termes de visuels, de netcode en ligne et de pure créativité trouvée dans tous les aspects de sa conception.

C’est définitivement une saveur différente de Guilty Gear, avec un accent plus prononcé sur les combats au neutre et un rythme légèrement ralenti, mais il maintient l’âme de la série avec des conceptions de personnages absolument sauvages, un système de combo flexible et un niveau de créativité à la fois dans sa présentation et une mécanique sans égal dans le genre.

Guilty Gear Strive met la barre vraiment haut pour les jeu de combat du même style et établit une nouvelle norme pour ces derniers, son système de combat flexible et dynamique rend l’espoir pour des jours meilleur pour les jeux de combats visuel anime.

L’histoire comme d’habitude alléchante et plus qu’intéressante Strive se classe comme un titre appart et fait plus qu’honneur a la série Guilty Gear.

Guilty Gear Strive

10

Histoire

10.0/10

graphique

10.0/10

Gameplay

10.0/10

Durée De Vie

10.0/10

Pros

  • Une Bande son EPIC
  • Graphisme sensationnel
  • Contrôles beaucoup plus accessibles
  • Mode online revu a la hausse

Cons

  • Rooster réduit
  • Pas de jeu croisé
About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CITATION DU MOMENT !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta

Listed On