DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

Assassin’s Creed Valhalla: Wrath Of The Druids Review

Assassin’s Creed Valhalla: Wrath Of The Druids Review

La franchise Assassin’s Creed s’est généralement appuyée sur son contenu téléchargeable basé sur l’histoire pour améliorer le récit de ses jeux, Assassin’s Creed Valhalla: Wrath Of The Druids n’est pas une exception a une formule qui marche.

Cela se fait généralement comme moyen de combler les trous évidents dans l’intrigue d’un jeu, ou comme méthode pour continuer l’histoire d’un protagoniste pour expliquer plus en détail comment ils se connectent aux autres jeux de la série.

Le premier des deux DLC post-lancement d’Assassin’s Creed Valhalla, Wrath of the Druids, choisi par ailleurs de faire cavalier seul et vas dans une autre catégorie.

Sans trop suivre l’histoire principale de Valhalla ou à la franchise dans son ensemble, le DLC ne sert pas tout à fait un objectif distinct et c’est pire pour cela.

Dans Wrath of the Druids, Eivor reçoit une lettre de son cousin Barid disant qu’il souhaite la revoir en l’occurrence, il est devenu roi de Dublin, une grande ville portuaire d’Irlande.

À son arrivée en Irlande, Eivor apprend que Barid cherche à protéger sa couronne en s’assurant la confiance du futur haut-roi d’Irlande Flann Sinna, un homme qui désire unir tout le pays  qu’il soit catholique ou druide sous son règne.

Eivor accepte d’aider son cousin, en faisant également équipe avec le chef économique avisé Azar pour augmenter la situation financière de Dublin et en travaillant avec le mystérieux barde et poétesse Ciara pour arrêter les enfants de Danu, une secte déterminée à préserver le peuple druide en détruisant le peuple de plus en plus catholique dirigeants d’Irlande.

Bien que Wrath of the Druids sort des mois après Valhalla et après une changement de date non planifier, son histoire est clairement censée s’intégrer quelque part dans la campagne du jeu principal, et non après.

Assassin's Creed Valhalla: Wrath Of The DruidsLe niveau de puissance idéal pour le DLC est de 55, ce qui en fait une excellente histoire à jouer à mi-chemin de Valhalla afin de renforcer Eivor si vous en avez besoin surtout que l’histoire na rien avoir avec le plot principal.

Mais Valhalla n’a pas de trous évidents dans sa campagne, donc l’histoire de Wrath of the Druids est structurée pour s’intégrer n’importe où.

Ainsi, il y a très peu d’élan ou de croissance du personnage dans cet arc d’histoire particulier.

Barid et Eivor partagent supposément un lien profond, car sa famille a emmené ses parents chez eux alors que personne d’autre ne le ferait, permettant à Eivor de naître en toute sécurité.

C’est une trame de fond entièrement livrée à travers une exposition, manquant la marque pour établir une sorte de parenté crédible entre les deux Vikings.

Le même type de régurgitation d’exposition est utilisé pour Flann et Azar dans Wrath of the Druids vous dit de vous soucier de ces personnes, mais cela ne fournit jamais une raison convaincante pour laquelle vous devriez le faire.

Ciara, encore une fois, est la seule exception.

Vous passez une grande partie du DLC avec elle, en découvrant pourquoi elle une druide, choisit de se ranger aux côtés d’un grand roi catholique comme Flann.

De plus, elle et Eivor partagent plusieurs moments ensemble qui établit un répertoire entre les deux femmes, tous deux ont quitté leur maison pour échapper à des destins indésirables, seulement pour s’installer parmi des gens qui les considèrent comme des sauvages.

La meilleure musique de Wrath of the Druids vient également de Ciara, qui retrouve Eivor et les autres personnages avec des chansons d’une beauté enchanteresse à certains moments du DLC.

Il est malheureux que la plupart des personnages ne soient pas comme Ciara et ne soient pas très amusants à parler et à suivre, car le contexte de ces conflits est intéressant.

Eivor vit le moment où le mysticisme druide et la foi catholique se battent pour la suprématie sur l’Irlande, déclenchant temporairement une guerre où la question sous-jacente est de savoir s’il est même possible pour deux cultures totalement différentes de coexister.

Assassin's Creed Valhalla: Wrath Of The DruidsTout comme les autres premiers DLC de la trilogie préquelle « Origins ‘The Hidden Ones et Odyssey’s Legacy of the First Blade », Valhalla’s Wrath of the Druids est présenté au joueur comme un événement percutant qui contribue à façonner la façon dont le protagoniste est arrivé l’aide a trouvé la Confrérie des Assassins.

Mais le DLC ne donne jamais suite à ce qu’il était en train de mettre en place, livrant plutôt une histoire sans incident.

Bien que la majorité de Wrath of the Druids soit une variante plus petite de ce que vous obtenez dans le jeu principal, ce DLC modifie la boucle de jeu globale de Valhalla de quelques manières mineures, notamment les comptoirs commerciaux et les demandes royales.

Les deux invoquent des aspects d’Assassin’s Creed qui ont été abandonnés lorsque la franchise a adopté son objectif RPG de monde ouvert plus lourd.

Les postes de traite ressemblent beaucoup à l’aspect conquérant de Rogue and Syndicate tuer les ennemis dans certaines zones, en les réclamant, puis en y investissant.

Les demandes royales, quant à elles, vous rappelleront probablement les missions de Brotherhood et Black Flag, mettant des objectifs optionnels tels que ne pas subir de dégâts ou ne pas être détecté en plus des missions secondaires.

Ces deux nouveaux ajouts ont le même objectif: ils vous aident à gagner les ressources nécessaires pour aider Azar à améliorer les routes commerciales de Dublin.

Les demandes royales s’intègrent naturellement dans vos efforts pour explorer l’Irlande, surgissant dans les endroits que vous allez visiter de toute façon et offrant simplement un défi supplémentaire amusant pour débloquer des goodies.

Les comptoirs commerciaux, brisent le flux naturel de Wrath of the Druids.

Chaque poste de traite gagne une seule ressource ou deux si vous les mettez à niveau par minute, qui sont ensuite déposées dans un coffre à Dublin avec un espace fini que vous devez régulièrement voyager et vider.

Assassin's Creed Valhalla: Wrath Of The DruidsSemblable à Ravensthorpe, il crée une boucle où vous êtes ramené à Dublin pour vider vos poches et améliorer votre équipement.

Mais contrairement à la campagne principale, où ce retrait vers le hub se produit naturellement entre chacun des arcs autonomes de Valhalla, le mécanicien du poste de traite est lié au chronomètre des ressources ajoutées minute par minute, vous encourageant à arrêter de faire n’importe quelle histoire/mission dans laquelle vous êtes et retournez à Dublin toutes les 45 à 60 minutes.

Vous pouvez, bien sûr, ignorer les comptoirs commerciaux, mais le déverrouillage de la plupart des nouvelles armures et des produits cosmétiques d’apparence liés au DLC prendra plus de temps si vous ne revenez pas régulièrement à Dublin pour faire de la place pour plus de ressources.

Combattre dans Wrath of the Druids est cependant très satisfaisant.

Les nouveaux types d’ennemis druides présentent un défi intéressant ils se comportent tous normalement dans un sens, mais se transforment en formes puissantes et monstrueuses lorsqu’ils sont immergés dans un brouillard vert mystique.

Par exemple, la sorcière Wolf qui sert de piège deviendra plus agressive et lancera des sorts plus puissants lorsqu’elle sera sous l’influence du brouillard druidique, même en polissant son compagnon canin qui se transformera en loup-garou un ennemi très fort et quelque peu ennuyeux.

En conséquence, il y a un petit aspect de contrôle des foules dans la gestion des ennemis druides.

Cela est aidé par de nouvelles capacités qui ne peuvent être débloquées que pendant que vous êtes en Irlande.

Plusieurs d’entre eux sont axés sur la défense par opposition aux capacités offensives dispersées en Angleterre et en Norvège.

En dehors de ces ajouts, tous les mécanismes et fonctionnalités existants de Valhalla sont intacts.

Vous continuez de piller des monastères, d’aider des rois, de combattre des monstres irréels, de trouver du butin et de traquer les membres d’une organisation secrète.

Assassin's Creed Valhalla: Wrath Of The DruidsValhalla s’est appuyé sur la chasse d’Odyssey pour le culte de Kosmos en liant plus étroitement sa chasse à l’Ordre des Anciens à la campagne principale y compris les membres de l’Ordre tout au long de l’histoire et présentant des scènes de confession après avoir assassiné chacun d’eux pour mieux comprendre les motivations des membres.

Wrath of the Druids enlève une grande partie de cela seuls quelques membres des Children of Danu figurent dans l’histoire du DLC et aucun d’entre eux n’a de scènes de confession.

Traquer le Danu est une expérience narrative superficielle et ingrate.

Assassin's Creed Valhalla: Wrath Of The DruidsVous obtenez au moins un combat de boss cool qui vous récompense avec une arme géniale pour avoir tué tous les Danu.

Wrath of the Druids est un DLC qui malgré bien respectable pour le jeu principale il n’est pas aussi obligatoire et aurais put passer pour une quête secondaire dans la trame principale et personne ne s’en serais rendu compte.

Cela n’ajoute rien de valable à l’histoire d’Eivor et à son personnage global qui apprend qu’il y a plus dans la vie que de subvertir le destin.

Et en termes de mécanique et de fonctionnalités, il n’itère de manière satisfaisante sur aucune des boucles de jeu existantes de Valhalla, offrant une douzaine d’heures supplémentaires des mêmes activités que celles que vous obtiendrez déjà de la campagne principale existante.

Ceux qui jouent encore à Valhalla peuvent trouver un avantage à passer par Wrath of the Druids pour obtenir de l’EXP supplémentaire pour augmenter le niveau du personnage d’Eivor et trouver des capacités de butin et de combat impressionnantes, mais le DLC est une expérience moyenne d’Assassin’s Creed.

Assassin’s Creed Valhalla – Wrath of the Druids est cependant une extension digne du jeu Valhalla en lui même, avec une nouvelle carte de taille remarquable à explorer, une histoire engageante, de nouvelles capacités et de nombreux autres nouveaux contenus sous la forme de nouveaux équipements, capacités et cosmétiques.

Avec 15 à 20 heures de jeu, ce DLC vous intéressera jusqu’aux dernières minutes, le gameplay ne change pas beaucoup du jeu principal et l’histoire est littéralement un côté, vous pourrez donc en profiter sans sentir que c’est même un DLC.

Assassin's Creed Valhalla: Wrath Of The Druids

Assassin's Creed Valhalla: Wrath Of The Druids

7.1

Gameplay

8.0/10

Graphics

8.0/10

Durée De Vie

6.0/10

Histoire

6.5/10

Pros

  • Histoire engageante
  • De nouvelles capacités
  • Les exigences royales ajoutent un défi agréable en plus des activités secondaires
  • Nouvel équipement et nouvelles capacités
  • Nouvelle carte de taille décente à explorer

Cons

  • Ne s'intègre pas naturellement dans l'histoire globale de Valhalla
  • La chasse aux enfants de Danu est dépouillée de ce qui a rendu la chasse à l'Ordre des Anciens si intéressante dans le jeu principal
  • Le fait de devoir retourner à Dublin pour réclamer vos récompenses de poste de traite interrompt régulièrement le déroulement de l'histoire
  • L'extension ne semble pas si différente de la campagne principale
About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CITATION DU MOMENT !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta

Listed On