DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

Assassin’s Creed Valhalla Reveiw

Assassin’s Creed Valhalla Reveiw

Alors qu’Ubisoft tient sa promesse d’une aventure Viking pleine d’action, il a également vu la série Assassin’s Creed trébucher dans une crise d’identité surtout après les deux épisodes tant critiquer d’origins qui c’est concentrer sur le passer des assassins et a mis de coté tout le reste, et Odyssey qui c’est lui focaliser sur les issou et a mit tout le reste de coté s’éloignant ainsi de plus en plus de racines du jeu.

On pourrais qualifier cela comme une prise de risque vraiment osé de la part d’ubisoft, avec Origins et Odyssey montrant tous deux des signes d’une transition vers le genre RPG en monde ouvert, Valhalla se vois comme le résultat final de cette période de test et comme l’acte final de tout cela.

Ne vous réjouissez pas trop vite Cela ne veut pas dire que Valhalla apporte un lot de nouveauté majeur et un system de narration et de gameplay sous emballage, on change pas une formule qui gagne du moins pas d’un coup.

Vous aurez parfois la mission de repérer sournoisement un château, de voler des fournitures et de saboter une baliste, mais ce n’est pas l’objectif principal et c’est pour une bonne raison vous incarnez un jeune Viking par l’age mais grand pas son Background.

Il y a une croyance viking que les chemins que nous parcourons sont prédéterminés et que les fils de nos vies sont déjà tissés comme des fils dans une tapisserie collective.
Là où votre propre fil en rencontre d’autres, même là où il se termine, il y a des points de l’histoire déjà cousus ensemble par les Destins.
Mais les Vikings croyaient aussi en une idée de libre arbitre, en la possibilité de voir le chemin que la prophétie aurait pu choisir et la capacité de lui résister, de se battre pour votre propre destin et les destinées de ceux dont vous pourriez toucher la vie., De telles idées traversent le brillant récit d’Assassin’s Creed Valhalla et la vie de son héro Eivor.
Eivor le jeune Viking au grand cœur et savoir, parkour la Norvège et ensuite l’Angleterre dans une grande crise d’identité entre le fait d’être viking assassin et plus tard bien plus a travers l’histoire, de foret en lac de toit en toit, la majorité de l’Angleterre médiévale est plutôt plate, ce qui en fait un terrain de jeu non adéquat pour les assassins habitué aux hauteurs de LONDON industriel.

Si vous aimez la série Assassin’s Creed principalement pour ses mises au rebut furtives, vous trouverez peu de joie avec Valhalla.

Un Assassin’s Creed Viking-set est un cadre parfait pour une série qui a toujours été obsédée par les idées d’ordre contre résistance, d’assassins contre Templiers ou encore, dans ce troisième opus se déroulant dans les temps anciens, les Hidden Ones contre l’Ordre des Anciens.
C’est aussi une configuration parfaite pour tout type de jeu Assassin’s Creed que vous recherchez un jeu qui implique des manigances de science-fiction et des éléments mythologiques.
Le ou la protagoniste de Valhalla, Eivor, est un Viking très sympathique, un conquérant pondéré soudainement engagé sur la voie de l’Angleterre à la recherche d’une nouvelle terre et pour soutenir son clan et surtout son frère bien aimé.

Il y aura toujours une tension entre la vision populaire des Vikings comme étant uniquement des pillards et des pillards plutôt que des colons qu’ils étaient aussi mais l’histoire d’Eivor et sa recherche de sa propre paix apaisent autant que possible cette tension.

Assassin's Creed Valhalla ReveiwAu cours de sa quête dans les royaumes, sa tâche est d’unir plus que de diviser quelque chose sous-tendu par vos retours réguliers à la colonie de Ravensthorpe, un endroit où vous aiderez à devenir une maison pour une distribution diversifiée de personnages.

L’option de jouer à Eivor en tant qu’homme ou femme a beaucoup fait parlé d’elle une première pour la série Assassin’s Creed et en particulier le choix par défaut de Valhalla qui permet au jeu de le choisir pour vous à des moments spécifiques.

Avec le recul, en connaissant la raison narrative de cela et en voyant son impact global sur le vaste et vaste pourcentage de l’expérience, cette option est en fait celle que je recommanderais au moins jusqu’à ce que le jeu permute avec qui vous jouez comme pour le premier.

temps, ou il clique enfin pour vous pour savoir pourquoi il le fait.

Votre version d’Eivor leur vie, leurs choix et leurs relations n’en est jamais altérée, ce qui était une préoccupation valable.

Cette option a également des implications plus larges et finalement, positives dans la lutte pour une meilleure représentation féminine dans la série Assassin’s Creed ce que poussent les propres développeurs d’Ubisoft ainsi que les fans, en particulier dans un jeu qui est toujours en très grande majorité commercialisé avec son option masculine avant et au centre.

Le fil de l’histoire d’Eivor implique une prophétie selon laquelle il finira par trahir Sigurd, son frère et chef de clan, quelque chose initialement aussi impensable pour lui que l’idée que leurs gloires collectives ne leur gagneront pas une place côte à côte dans le Valhalla.

Leur lien est fort, forgé entre la tragédie familiale et le besoin de survivre dans de nouvelles terres, mais lentement les fils qui unissent les frères commencent à céder au poids du destin.

Il y a de nombreuses heures d’histoire et plusieurs personnages clés qui jouent un rôle dans tout cela, c’est une relation changeante qui est bien rythmée.

En tant qu’Eivor, vous serais celui qui parcourait le pays pour former des alliances et développer notre colonie pendant que Sigurd était en train de jouer et courir partout avec Basim,

Chaque fois que Sigurd disparaissait hors de l’écran pendant plusieurs heures,
Le chemin d’Eivor vers ce calcul est celui qu’il suit aux côtés de la mystérieuse figure d’Odin, quelqu’un avec qu’il a un lien particulièrement étroit.

Le dieu viking a sa propre prophétie à combattre: la légende qu’il rencontrera son créateur le jour apocalyptique de Ragnarok, dans les mâchoires du loup géant Fenrir.

Ubisoft a déjà montré des aperçus des royaumes mythologiques de Valhalla, qu’Eivor peut visiter via une connexion onirique, et c’est dans ceux-ci que vous en saurez beaucoup, beaucoup plus sur le rôle d’Odin dans l’histoire, les parallèles entre lui et Eivor, et la connexion entre les deux.

Parlons Gameplay, le combat au corps à corps est tellement satisfaisant que je n’ai pas vraiment manqué les missions axées sur la furtivité.

Vous pouvez choisir une gamme d’armes, des épées et des lances à la hache Viking classique.

Chaque arme présente un grand nombre de ses propres animations de finition sanglantes, vous donnant un avant-goût de la guerre brutale pour laquelle les Vikings sont réputés.
Une nouvelle barre d’endurance influence grandement votre style de jeu, limitant temporairement le mouvement s’il est complètement épuisé.

Assassin's Creed Valhalla ReveiwEsquiver les attaques et les balançoires inexactes de la hache épuisera rapidement votre endurance.
Cette nouvelle fonctionnalité donne un nouveau aspect au jeu que se sois tactics ou cinematographic très different de celui qu’on avais l’habitude d’utiliser dans les jeux d’action précédents.

Mais au fur et à mesure que les choses progressaient, vous aurais appris à utiliser le bouclier pour bloquer et parer davantage, ce qui a entraîné des combats cinématographiques de style Viking avec des ennemis stupéfiants d’Eivor et brisant des boucliers en bois avec sa hache tachée de sang.
L’arc et la flèche ont également reçu une plus grande attention dans le Valhalla, car ils se révèlent non seulement utiles pour tirer à la tête des gardes sans méfiance, mais peuvent également être utilisés pour cibler les points faibles de l’ennemi pendant le combat au corps à corps.

Frappez tous les points faibles et l’ennemi entrera dans un état d’étourdissement vous permettant de déclencher un coup de grâce qui abat souvent votre ennemi d’un seul coup violent.

Bien que les capacités spéciales à débloquer telles que lancer des haches et tirer des flèches empoisonnées aident à varier le combat tout au long de la campagne incroyablement longue, cela reste sans doute simpliste.

Le combat est rapidement devenu trop facile et monotone dans les premières heures du jeu, alors que les soldats tombaient rapidement.
Cependant, Valhalla introduit régulièrement de nouvelles classes renforcées, telles que des lanciers agiles et des soldats goliath.

Ces troupes d’élite nécessitent toutes des tactiques différentes pour vous garder sur vos gardes; les lances sont difficiles à esquiver mais faciles à dévier, tandis que votre bouclier peut tout aussi bien être fait de papier lorsqu’il est utilisé contre certaines armes lourdes.

Ces nouvelles classes garantissaient que le combat restait difficile et engageant jusqu’à la fin sanglante.
Ubisoft a abandonné la régénération de santé, avec de la nourriture maintenant nécessaire pour reconstituer votre barre de santé.

Ce n’est guère un nouveau mécanisme pour les jeux RPG, mais Valhalla limite le nombre de rations de santé que vous pouvez stocker dans votre inventaire.
Le nombre de rations de santé que vous pouvez stocker peut être augmenté en investissant du cuir et du minerai de fer, mais comme ce sont les mêmes ressources nécessaires pour améliorer votre armure, vos armes et votre espace de flèche, il y a de fortes chances que vous négligiez ce domaine.

Valhalla a abordé un certain nombre de mécanismes de RPG discordants d’Odyssey, notamment le contrôle de niveau.

Les précédents jeux Assassin’s Creed modernes ont vu un niveau de combat spécifique attaché à chaque PNJ, vous dissuadant de vous engager avec un ennemi qui est de quelques niveaux plus élevé que le vôtre.
Heureusement, Valhalla supprime tout cela, la force de l’ennemi évoluant apparemment avec votre propre progression.

Chaque région d’Angleterre a toujours son propre niveau recommandé, il est donc déconseillé de charger dans l’un des emplacements de fin de partie dès le début.
Valhalla représente la meilleure interprétation d’Ubisoft sur le genre RPG à ce jour, en particulier avec le nouveau système de gestion des colonies, qui a été construit sur Assassin’s Creed 3.

Puisque vous êtes le commandant en second d’un clan Viking qui vient d’arriver sur les côtes anglaises, c’est votre travail pour collecter des ressources pour de nouveaux bâtiments.
En dehors de l’histoire, il y a beaucoup de chose à faire aussi, car la construction d’un poste de traite vous permettra d’acheter des objets utiles, tandis qu’un chantier naval vous ouvrira la possibilité de personnaliser votre navire de guerre.

C’est également très satisfaisant de voir un camp sans vie évoluer progressivement vers une communauté animée grâce à votre travail acharné.
Cependant, vous devrez faire des raids dans les villes anglaises pour vous approvisionner afin de construire votre propre colonie, ce qui implique le massacre de gardes apparemment innocents, le vol des pauvres et la combustion des maisons en cendres, la vie de viking quoi.

Assassin's Creed Valhalla ReveiwEn tant que membre d’une nouvelle colonie naissante, c’est à vous de sécuriser des alliances avec d’autres dirigeants de toute l’Angleterre, ce qui signifie sucer des seigneurs ou aider des personnages avides de pouvoir à usurper les rois existants.
Bien qu’Eivor ne soit pas les personnages les plus mémorables, agissant souvent comme une ardoise vierge pour que vous puissiez influencer ses décisions et ses choix de dialogue, le casting de personnages de soutien est parmi les meilleurs que j’ai vus dans la série, alors que Valhalla explore les histoires de à la fois les habitants de l’Angleterre fatiguée par la guerre et les raids danois qui ont causé des fractions dans les quatre royaumes.
C’est la relation entre Eivor et son Jarl, Sigurd, qui fournit la dynamique la plus divertissante.

Alors que ce dernier est le chef du clan Raven, sa nouvelle obsession pour les Hidden Ones le voit négliger ses devoirs.

Eivor entre dans le vie du leadership, mais le voit accusé d’avoir tenté d’usurper son frère adoptif en conséquence.
L’élément le plus faible du récit de Valhalla est indéniablement tout ce qui entoure les sinistres Ordre Des Anciens et la sous-intrigue d’animus, deux des plus grands tropes narratifs qui assemblent toutes les entrées d’Assassin’s Creed.

Valhalla gagnerait à se détacher complètement de la série Assassin’s Creed, car la tentative d’Ubisoft d’intégrer Valhalla dans le même univers qu’Origins et Odyssey semble être un obstacle à ce RPG viking.

Pour ceux qui ont apprécié les environnements plus expérimentaux et variés trouvés dans l’excellente extension Atlantis d’Odyssey, Asgard et Jotunheim sont construits à peu près dans la même manière.
Enfin, il convient de mentionner ce qui se passe en dehors de l’Animus, où il y a une conclusion rapide à l’histoire en cours de Layla Hassan, le personnage que vous avez joué dans les sections modernes des deux jeux précédents, Assassin’s Creed Origins et Odyssey.
Nous sommes en 2020, la pandémie est réelle, et en plus de cela, il y a une autre menace nouvellement prophétisée à arrêter, similaire à l’éruption solaire imminente de l’ère Desmond de la série.
Comme toujours, les réponses se trouvent dans le passé et plus précisément dans l’histoire d’Eivor.
C’est l’histoire que Valhalla raconte et répond finalement d’une manière plus cohérente que les fils d’histoire évasés du propre trio d’intrigues d’Odyssey.
Mais s’il existe des similitudes avec Odyssey sous la forme de l’histoire de Valhalla, il existe des différences clés dans la façon dont elle est racontée.
Là où Odyssey proposait des récits et des quêtes branchés avec une cascade de résultats narratifs, l’histoire de Valhalla est nettement plus linéaire, avec peu d’endroits pour vraiment exercer votre propre prise de décision et contrôle.
Chacune de ses nombreuses régions cartographiques possède un arc avec plusieurs missions principales et peut-être un objectif secondaire, mais aucune quête secondaire.
En effet, dans ce qui ressemble à une régression même depuis Origins, vous rencontrerez simplement des événements mondiaux éphémères, ce qui équivaut à des interactions rapides avec les PNJ.

La structure de quête vannée de Valhalla ressemble à une décision prise pour fournir une histoire plus ciblée une histoire qui n’est jamais laissée pour errer dans toute la Méditerranée, mais qui vous dirige plutôt vers des régions spécifiques de l’Angleterre, une à la fois, avant de faire rapport à votre colonie.

Les rebondissements et les déchirements de l’intrigue ciblés dans le conte de Valhalla atteignent souvent des sommets émotionnels avec lesquels Odyssey a parfois eu du mal parmi le poids de la narration répartie dans tout le monde, tandis que les voyages d‘Eivor plus loin au Vinland, Asgard et Jotunheim sont bien intégrés dans la direction du récit principal plutôt que d’être laissé aux joueurs qui en veulent encore plus une fois la quête principale terminée.

Assassin's Creed Valhalla ReveiwEivor est un héro formidable et mémorable.
Sinon, votre colonie présente une population animée que vous pouvez généralement ignorer, sauf si vous avez besoin de leurs services ou d’accéder à l’un des différents systèmes du jeu qu’ils contrôlent.

Il y a un forgeron qui peut améliorer la qualité de l’équipement, des travailleurs de bateau qui peuvent tromper votre drakkar, ou des chasseurs qui vous récompensent pour l’abattage d’animaux sauvages.

Les fans d’Assassin’s Creed Origins reconnaîtront à nouveau un visage familier en vous proposant des quêtes vous permettant de broyer des objets des packs cosmétiques payés du jeu.

D’autres personnages ici ont encore moins à faire les Hidden One initialement intéressant nommé Hytham, par exemple, ou le fanatique romain Octavian, agissent tous deux essentiellement comme des endroits pour vider les objets de collection que vous trouvez lorsque vous explorez le monde ouvert.
Au-delà des murs de la colonie, l’Angleterre attend.

La version de Valhalla est l’ultime fantaisie pastorale saxonne, l’une des huttes rondes et des ruines romaines en ruine au milieu des prairies fleuries, des murs en pierre sèche, des forêts, des fens et des champs.

Chaque surface se sent embellie, des frondes de mousse sur les pierres grimpé par Eivor, aux systèmes de grottes régulièrement cachés derrière d’imposantes cascades.

Il est souvent étonnamment joli, en particulier vers l’heure dorée, ou alors que la brume du soir s’installe, le clair de lune filtrant à travers les arbres.
Entre l’Angleterre, la Norvège, le Vinland, Asgard et Jotunheim, Eivor a une étendue étonnante de paysages à explorer, et bien que les comparaisons de taille soient toujours grossières, le monde de Valhalla en est un qui se sent tout à fait égal à la portée d’Odyssey.

Plus important encore, peut-être, il est réparti d’une manière qui semble plus gérable, plus variée et plus attrayante.
Les premiers chapitres du récit de Valhalla sont orientés vers une forte saveur viking  raids avec votre drakkar, assauts de châteaux, etc.  qui sont ensuite équilibrés dans une certaine mesure par les villes du jeu: des zones denses qui vous encouragent à passer plusieurs heures à la fois à courir sur les toits bien loin de votre équipage Viking et de votre chaloupe.

Ceux-ci sont, bien sûr, relativement petits par rapport à la surface au sol des jeux de ville du passé.

Néanmoins, ils feront en sorte que les premiers fans d’Assassin’s Creed se sentent très à l’aise en termes de gameplay proposé: activités de style enquête, chasses au trésor, assassinats sur les toits et même la première mission de suivi de la série depuis des années.

Vinland, quant à lui, propose le traditionnel « mettons le personnage principal dans un endroit complètement différent sans aucun de leur équipement habituel » section, tout en ne murant pas Eivor là-dedans pendant le temps qu’il vous faut pour terminer son arc.
Il y a plusieurs autres changements d’Odyssey qui nécessitent initialement quelques ajustements.

Votre aigle remplacer par un corbeau ne vous permet plus de marquer automatiquement les objets ou les ennemis que vous recherchez vous pouvez en marquer manuellement trois, mais dans une zone dense en ennemis, ce n’est pas beaucoup d’aide.

C’est un changement frustrant qui a un impact sur la facilité avec laquelle vous pouvez vous faufiler dans des zones de combat plus grandes, et il en résulte plus de détections par les ennemis que vous devez sinon continuer à cingler à l’aide de votre bouton R3 fastidieux Odin Sight.

Il ne fait aucun doute qu’Ubisoft a fait un travail formidable pour donner vie à l’Angleterre médiévale.

Vous allez rencontré les séquelles de rituels sataniques et suis tombé sur un grand nombre de PNJ demandant de l’aide, d’une femme qui veut que son chien soit sauvé d’une maison en feu à un homme inconscient d’une grande grosse hache logée dans son crâne.

De telles quêtes secondaires semblent organiques plutôt que d’avoir une liste de contrôle des tâches sur votre page de quête.
La fidélité graphique donne également à l’Angleterre un aspect absolument magnifique.

Apparemment mis en automne, les arbres sont recouverts de feuilles aux couleurs vives, ce qui fait de la vue sur les collines un spectacle à couper le souffle.
Cependant, Valhalla est également en proie à un certain nombre de problèmes techniques, entre les bug crash et quelques glitch graphic qui seront on l’espére régler dans les prochain mise a jour.

Assassin’s Creed Valhalla est une excellente aventure RPG, avec le combat au corps à corps parmi les meilleurs de la franchise d’Ubisoft.

La furtivité a malheureusement mise au second plan, ce qui semble très étrange pour un jeu Assassin’s Creed, mais les batailles à l’échelle épique et les mécanismes de RPG sophistiqués compensent largement ces lacunes.
Assassins Creed Valhalla est une entrée extrêmement agréable dans la série, offrant une expérience RPG Viking passionnante avec des combats et une exploration extrêmement satisfaisants de l’Angleterre médiévale, un un mix d’histoire entre viking, assassin, mythologie et intrigue principal dans le temps moderne le jeu charme vraiment et relève le défi lancer par Ubisoft au début de l’annonce.

Un mélange entre viking borain et un assassin furtive Eivor réussi vraiment a étonner et on ne peut que s’attacher a ce nouveau personnage de la grande series Assassin’s Creed.

+
– Des combats de style viking réussi
Excellent RPG level progression
– L’Angleterre médiévale est magnifique et une joie à explorer

– L’histoire très bien construite et géré

– Mélange Viking et Assassin réussi et charmant

– Quelque bug technique 
– Négligence du coté furtif qui faisais la série assassin’s creed ce qu’elle etais
Prix ​​de l’avis 59.99 euro / 9162,84 DZD
Developer Ubisoft Montreal
Plateformes PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X, PC, Stadia
Date de sortie 10 novembre 2020

Assassin's Creed Valhalla Reveiw
  • 8/10
    Graphisme - 8/10
  • 10/10
    Histoire - 10/10
  • 9/10
    Gameplay - 9/10
  • 9/10
    Durée De Vie - 9/10
9/10

Assassin's Creed Valhalla Reveiw

Alors qu’Ubisoft tient sa promesse d’une aventure Viking pleine d’action, il a également vu la série Assassin’s Creed trébucher dans une crise d’identité surtout après les deux épisodes tant critiquer d’origins qui c’est concentrer sur le passer des assassins et a mis de coté tout le reste, et Odyssey qui c’est lui focaliser sur les issou et a mit tout le reste de coté s’éloignant ainsi de plus en plus de racines du jeu.

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Citation du moment !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta