Tuesday, 27/10/2020 | : : UTC+0
DIGITALE ANIME
DIGITALE ANIME

As Far As The Eye Review

As Far As The Eye Review

As Far As The Eye est un constructeur de village procédural au tour par tour.
Conduire de minuscules tribus de nomades d’une colonie à l’autre, loin d’une inondation imminente et vers le centre de la terre.

As Far As The Eye Review
Dans chaque colonie, vous avez un nombre défini de tours avant que l’inondation ne vienne, invité à rassembler des ressources pour votre voyage, avec des objectifs différents en fonction de l’arrêt que vous choisissez, avant la terre et vous et tout se qui existe sur elle sois emportés.
Lorsque vous affectez un disciple à une tâche, il améliore passivement les arbres de compétences de base.
Si vous leur donnez un bâtiment spécialisé sur lequel travailler, ils peuvent descendre dans une branche spécialisée, avec trois compétences supplémentaires que vous pouvez ensuite choisir pour eux.
C’est un petit système soigné qui ne nécessite pas de micro-gestion intense, mais récompense le placement optimisé de vos disciples.
Avec seulement trois à cinq disciples auxquels prêter attention, il n’est pas difficile de connaître votre meilleur constructeur et votre chef le plus dévoué.
As Far As The Eye est un jeu de gestion au tour par tour avec des éléments rogue-like , où chaque run est différent.
Votre objectif est d’atteindre l’œil, un sanctuaire pour les disciples, avant le Grand Déluge et de tout détruire.
Vous passerez par différents scénarios avec des objectifs différents jusqu’à ce que vous atteigniez l’œil pour rester en sécurité.
As Far As The Eye ReviewAvec la menace d’une inondation imminente, le jeu vous voit également frappé par des événements catastrophiques aléatoires, appelés caprices.
De petites crues éclair, des épisodes de maladie, des incendies de forêt ils affectent vos ressources et la capacité de travail de vos disciples, vous évitant ainsi de simplement mettre en place un pipeline et de le laisser aller jusqu’à ce que vous ayez les ressources dont vous avez besoin.
As Far As The Eye est un jeu sans combat, sans animaux hostiles et sans combats pour l’expansion, donc vos réponses à ces menaces environnementales sont là où le jeu vous demande de vous éloigner de vos stratégies soigneusement planifiées.
Ce manque flagrant de violence fait partie du cadrage exceptionnellement doux d’ As Far As The Eye .
Votre rôle est celui du d’un créateur, dont l’influence est ressentie par les disciples qui ont noué des ballons colorés autour de leur taille pour mieux les voire.
On vous rappelle de ne pas prendre plus de terre que ce dont vous avez besoin, et si vous essayez, vous constaterez que vous ne pouvez pas prendre plus que ce que vous pouvez porter.
Chaque fois que vous passez à la prochaine village, vous emballez vos ressources dans un puzzle de gestion d’inventaire.
Les auras protectrices qui limitent la collecte de ressources, et des animaux de meute pelucheux supplémentaires apprivoisés.
Même les animations de travail sont plus une danse rituelle que quoi que ce soit représentant le travail réel; les fruits ne sont pas cueillis, mais sautent de la terre.

Outre les fonctionnalités classiques du genre de gestion des colonies / ressources, vous pouvez améliorer vos personnages de manière non habituelle.
Ils augmentent de niveau en effectuant certaines actions, comme la cuisine ou l’exploitation minière, et vous pouvez les spécialiser dans un travail ou une ressource spécifique.
Vous devez construire des bâtiments supplémentaires pour acquérir de l’expérience car l’infrastructure de base, la caravane, ne donne pas d’exp.
La mise à niveau vous donnera des caractéristiques utiles, comme obtenir plus de quantité de ressource ou utiliser moins de tours pour construire une infrastructure.
Certains bâtiments sont mobiles, vous pouvez donc les emmener avec vous au scénario suivant .
La même chose se produit si vous avez des matériaux excédentaires après avoir terminé les objectifs du scénario.
Cependant, même un pipeline alimentaire dédié n’empêche pas vos disciples de mourir de faim, car ils peuvent devenir moins efficaces avec le temps.
Le rassemblement est centré autour des bâtiments, et à mesure que vous épuisez les tuiles les plus proches et que vous vous éloignez, le temps de trajet supplémentaire signifie que la quantité consommée par tour peut rapidement dépasser la vitesse à laquelle la nourriture est produite.
Ceci est particulièrement frustrant car vous ne réalisez peut-être pas que cela s’est produit jusqu’à ce que vos élèves deviennent malades à cause de la faim, à quel point il est trop tard pour changer quoi que ce soit les disciples qui tombent malades meurent plus vite que vous ne pouvez provoquer un changement dans votre réserve de ressources, en raison du nombre de tours dans un cycle de récolte.
Un pipeline efficace n’est également utile que pour une colonie à la fois avec quatre sources de nourriture différentes et deux bâtiments de préparation des aliments mutuellement exclusifs, Une cueillette de fruits entièrement nivelée et une cabane de récolte portable sont un investissement gaspillé si votre prochaine colonie n’a que du gibier.
À chaque étape du processus, le système de la faim semble contredire le reste de la conception du jeu.
Chaque personnage a 3 points de compétence pour son tour, le coût de déplacement est compris entre 1 et 3, selon le terrain sur lequel vous empruntez et la construction est entre 3 et 4 tours, selon les disciples.
Niveau et traits.
Chaque disciple a un cercle de traits où vous les améliorez avec l’expérience acquise.
Ils prennent des formes différentes selon le travail, lorsque votre disciple va à la ferme, elle aura un aspect de panda roux, lorsque vous construisez, elle sera un oiseau… et d’autres animaux dans d’autres activités.
Si vous montez suffisamment de niveau, cet aspect changera pour d’autres animaux, mais toujours de la même famille d’animaux.

TITRE As Far As The Eye
GENRE Indépendant, Simulation, Stratégie
DÉVELOPPEUR Unexpected
ÉDITEUR Goblinz Studio, Maple Whispering Limited
FRANCHISE GoblinzStudio, Unexpected
DATE DE PARUTION 10 sept. 2020

Avec la matière qu’on a entre les main, par ce que faut savoir que le jeu est updaté chaque jour ou presque, le jeu offre une expérience différente des jeux de construction, avec la menace permanente suspendu et le développement du scénario différent a chaque fois, et aussi avec les objectif a atteindre a chaque partie, ce jeu ne sera pas du style de jeu a être acheter jouée une fois ou deux après effacé.

avec un développement et scénario intéressant et différent le jeu offre une expérience jouissante et agréable pour un jeu du style construction.

As Far As The Eye Review
7/10

As Far As The Eye Review

As Far As The Eye est un constructeur de village procédural au tour par tour.
Conduire de minuscules tribus de nomades d’une colonie à l’autre, loin d’une inondation imminente et vers le centre de la terre.

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Citation du moment !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta