Monday, 14/10/2019 | : : UTC+0
DIGITALE ANIME

JOKER les choses deviennent un peut trop réelles

JOKER les choses deviennent un peut trop réelles

Joker de Todd Phillips va t-il inciter à la violence ? C’est une question à laquelle Joaquin Phoenix a refusé de répondre au cours d’une interview.


La violence dans les films incite t-elle à la violence dans la vraie vie ? La question a déjà été posée de nombreuses fois après la sortie de certains films. On pense à Orange Mécanique dans les années 70 où des bandes de jeunes anglais se prenaient pour Alex DeLarge et ses potes, à Scream dans les années 90 où des garçons avaient tué leur petite-amie pour faire comme Ghostface, ou encore plus récemment en 2012 où un homme avait ouvert le feu dans un cinéma aux États-Unis, lors d’une projection de The Dark Knight Rises, sous prétexte qu’il se prenait pour le Joker.

La question est donc légitime concernant le Joker interprété par Joaquin Phoenix car le film est d’ores et déjà interdit à un jeune public à cause de sa violence. Le journal The Telegraph a demandé à Joaquin Phoenix si le film Joker ne pourrait pas finir par inspirer les gens comme lui et déboucher sur des, résultats potentiellement tragiques. L’acteur a refusé de répondre, il a piqué une colère et a quitté l’interview. Les employés de la Warner ont réussi à lui faire entendre raison et à le faire revenir en interview, mais il a décidé de sauter la question car il l’a jugé déplacée. Ce n’est pas la première fois que Joaquin Phoenix coupe court à une interview, d’autres médias ont déjà eu affaire à ses sautes d’humeur.

Si la violence dans les films et les jeux vidéo n’a pas de réelles incidences dans la vraie vie, il a déjà été montré qu’elle peut révéler les pulsions violentes enfouies chez certaines personnes. En clair, si quelqu’un a des excès de violence, il n’a pas besoin d’un film ou d’un jeu vidéo pour avoir un mauvais comportement.
Le gouvernement américain a demandé aux militaires de prendre des mesures de précaution concernant un risque de fusillades qui pourraient se produire lors des projections du film Joker de Todd Phillips.
En effet, dans un mail que le site Gizmodo a pu se procurer, le FBI avertit que de récentes activités sur les réseaux sociaux montrent que certaines personnes prépareraient des attaques dans des cinémas américains lors des projections du film dans lequel Joaquin Phoenix incarne le fameux clown.

Les autorités expliquent que les messages en question font référence aux Incels, cette communauté en ligne misogyne dont les membres sont incapables de se trouver un partenaire amoureux ou sexuel. Ces individus se définissent comme célibataires involontaires et sont majoritairement des hommes. Ils prônent la violence envers les femmes et les hommes qui sont épanouis sur la plan sexuel. Ces derniers pourraient vouer un culte au personnage du film.

Dans le bulletin d’avertissement émis par le FBI, l’organisation fait également référence à la fusillade meurtrière qui avait eu lieu dans un cinéma d’Aurora en 2012 lors de la première de The Dark Knight Rises de Christopher Nolan.
Toujours dans cette note, le FBI qui craint donc que des groupes d’Incels perpètrent les mêmes attaques lors des projections de Joker dans les cinémas du pays, rappelle des règles de base en cas de fusillade : « courir, se cacher, se battre ». Dans un premier temps, s’il est possible pour les spectateurs de s’échapper, ces derniers sont invités à courir et à s’éloigner du lieu de l’attaque. Si au contraire, ils ne sont pas en mesure de quitter les lieux, il faut alors trouver une cachette et rester le plus discret possible. Enfin, si le ou les tireur(s) les trouve il est conseillé de se défendre avec ce qui leur passe par les mains.

Interrogé par le site Gizmodo, un porte-parole de l’armée américaine avoue que ce mail a été envoyé par simple mesure de précaution et que pour l’heure, aucun complot d’attaque n’a clairement été identifié. La sécurité nationale est primordiale et la diffusion de cet avertissement est avant tout pour permettre aux militaires de se tenir prêts et d’être attentifs en cas de fusillade.

De leur côté, les familles des victimes de la fusillade d’Aurora, qui avait coûté la vie à douze personnes, ont adressé un courrier à la Warner. Dans cette lettre, elles expriment leurs inquiétudes concernant le film de Todd Phillips. Le studio a pris la décision de ne pas sortir le film dans le cinéma de la ville où la tuerie a eu lieu en 2012.

Joker de Todd Philips avec Joaquin Phoenix dans le rôle principal, sortira le 4 octobre prochain aux Etats-Unis.

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Citation du moment !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta