Wednesday, 20/11/2019 | : : UTC+0
DIGITALE ANIME

L’ESPORT EN DANGER

L’ESPORT EN DANGER

Post by relatedRelated post

Ce n’est ni plus ni moins qu’une bombe que vient de lâcher le site Kotaku, spécialisé dans le jeu vidéo. Dans un article de 50 000 signes, la journaliste Cecilia d’Anastasio fait part de ses craintes sur ce qui pourrait être une bulle spéculative prête à exploser.

Avec des chiffres questionnables et un modèle économique peu compréhensible, il semblerait que l’industrie de l’esport soit bâtie sur l’espoir et de l’argent immatériel.

Alors que l’esport prend de plus en plus de place, se ventant de chiffres toujours plus impressionnants, la réalité pourrait être bien plus sombre. La journaliste a ainsi interviewé 17 spécialistes du monde de l’esport qui mettent en garde sur cette potentielle bulle.
Selon la journalistes et ses interlocuteurs, le problème viendrait des nombreux investissements venus de toutes parts, attiré par les chiffres mirobolants de l’esport « 1 million de spectateurs dans le monde en moyenne pour l’Overwatch League« . Ces investisseurs mettent donc de l’argent dans un projet sans forcément savoir ce qu’est réellement l’esport, ni même s’il y aura retour sur investissement. L’une des sources précise : « Il y a beaucoup d’argent qui rentre et très peu qui sort. »

Pourquoi ce financement à l’aveugle ? Eviter d’arriver trop tard dans un milieu qui « monte » de plus en plus, avec notamment l’avènement de l’esport comme discipline olympique. Des chiffres qui influencent, d’autant plus qu’aucun organisme tiers ne relève les audiences « comme Médiamétrie le fait pour la télévision en France« . Même si, avec ses débuts sur la chaîne ABC, l’Overwatch League dispose désormais d’un chiffre officiel sur cette partie de son audimat.

On l’a dit, ce sont ces milliers, voire millions de spectateurs qui poussent les investisseurs à rejoindre le milieu de l’esport. Selon les interlocuteurs de Kotaku, ces chiffres sont à imputer à la société Curse. Celle-ci serait payée par des éditeurs de jeux vidéo pour diffuser des tournois esport sur des sites partenaires afin de faire gonfler les statistiques. Des dizaines de milliers de « viewers » qui seraient ainsi comptabilisés sans même avoir regardé le tournoi. Toujours selon ces sources, cette pratique serait bien plus présente qu’on ne le croît. Cela aurait notamment été le cas pour le récent tournoi Magic Pax East
Cette pratique pourrait donc causer la perte de l’esport, comme elle a failli la causer en 2010. Mentir à ses investisseurs n’est pas la meilleure manière d’entretenir la confiance et donc de les garder dans le projet, explique Kotaku. L’économie des ligues esport repose sur un équilibre précaire qu’il faut préserver sous peine de déclencher l’éclatement de cette bulle spéculative. D’autant plus si l’on compte demander une plus grande participation financière.

En Overwatch League, l’équipe des Philadelphia Fusions a notamment prévu la construction d’un stade esport à 50 millions de dollars afin d’accueillir ses rencontres à domicile.

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Citation du moment !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta