Tuesday, 25/6/2019 | : : UTC+0
DIGITALE ANIME

Game of Thrones saison 8 : The Last Watch

Game of Thrones saison 8 : The Last Watch

La saison 8 de Game of Thrones est terminée et les adieux ne sont pas évidents à faire. Pour ceux qui ont du mal à dire au revoir à Daenerys, Sansa, Arya, Jon et aux autres, on vous donne rendez-vous sur OCS pour découvrir le documentaire The Last Watch, réalisé par Jeanie Finlay.

La réalisatrice a passé plus d’un an – 14 mois pour être exact – sur le tournage de la saison 8 de Game of Thrones pour en filmer les coulisses, au plus près des acteurs et des milliers de personnes qui ont contribué à cette extraordinaire aventure. Et après avoir tourné plus de 950h de vidéos, c’est dans un documentaire de moins de 2h que tout est rassemblé.
Quel est le but principal de The Last Watch en plus de montrer les coulisses de la réalisation de la saison 8 de Game of Thrones ? Pour Jeanie Finlay, c’est surtout une histoire de visibilité et d’humanité. « Je savais que c’était la dernière saison. Quand on m’a proposé de faire un documentaire, il fallait absolument que j’accepte parce que je savais que ça allait être très intense et je voulais faire un film où montrer toutes ces émotions humaines ». Et au-delà des émotions provoquées par la fin du tournage, la réalisatrice a aussi voulu montrer l’envers du décor et cette fin vécue par les milliers d’anonymes qui ont travaillé pendant plusieurs années sur Game of Thrones.
« Pour moi c’était vraiment important qu’on célèbre tous les héros anonymes de Westeros, tous ceux qui sont dans les coulisses. J’ai voulu montrer toutes les larmes, la sueur, la boue, le froid, les heures interminables de travail. J’ai toujours été intéressée par les présences plus discrètes, ceux qui ne sont pas sur le devant de la scène. Parce que c’est avec eux aussi qu’on peut vraiment ressentir l’instant, ils ne jouent pas la comédie pour la caméra, ils sont authentiques et ça donne un autre aperçu de ce qu’il se passe ». Même si Kit Harington, Emilia Clarke, Peter Dinklage et les autres apparaissent donc dans le documentaire, ce sont des personnes moins connues mais tout aussi essentielles qu’on apprend à connaître.
Et Jeaning Finlay s’est vite rendu compte qu’Andrew McClay et les figurants, comme de nombreuses personnes qu’elle a suivies pendant plus d’un an, sont réellement le cœur et l’âme de Game of Thrones. Si les fans ont été tristes de dire adieu à une de leurs séries préférées, ce n’est rien à côté de tous ceux qui y ont travaillé. « Il y a eu beaucoup de larmes sur le plateau, Emilia Clarke et Kit Harington quand ils lisent les scripts, Andrew est quelqu’un de très émotif aussi… Pour les acteurs et tous ceux qui travaillent sur la série, c’est toute leur vie depuis 10 ans. Comment est-ce qu’ils peuvent dire au revoir à ce monde incroyable qu’ils ont construit ? Après ce qui m’a surprise, c’est que les émotions fortes sont apparues très tôt le tournage, mais je pense que c’est parce que tout le monde appréhendait déjà la fin ».


Les émotions sur le tournage n’ont pas été dues qu’à la fin de la série puisque l’envergure extraordinaire de Game of Thrones a aussi marqué la réalisatrice. « Quand on est à Winterfell, ce n’est pas juste un décor avec un mur en carton et rien derrière. On est carrément dans un château, c’est comme si on y était. Par exemple pour le tournage de nuit de la bataille de Winterfell, on se retrouve avec 500 figurants en costume et des flammes partout et on se sent déjà dans la série, on n’a pas l’impression de regarder un tournage. C’est comme quand Emilia Clarke a fait la scène dans laquelle Daenerys pleure Jorah et lui dit adieu. C’est vraiment émouvant, on ne se dit pas « oh j’assiste juste à une prise », on est déjà dans la série ». De quoi prouver que même si certaines scènes demandent 24 heures complètes de tournage – comme celle des adieux aux morts de la Bataille de Winterfell – toute l’équipe donne son maximum en permanence.
Pourtant malgré une quantité de travail extraordinaire abattue par des milliers de personnes, la fin de la saison 8 de Game of Thrones n’a pas satisfait les fans dont plus d’un million ont signé une pétition pour refaire les derniers épisodes. Jeanie Finlay, qui avait déjà les scripts avant certains membres du casting et qui a dû faire sécuriser son bureau pour éviter toute fuite, pense cependant que la pétition n’est qu’un moyen pour les fans de s’exprimer. « Ça montre juste que les gens ont la série à cœur et qu’ils sont passionnés. Je pense que c’est normal de pouvoir exprimer sa passion, quel que soit le moyen. Et c’est dur de dire au revoir à quelque chose qu’on aime, peut-être qu’il y a aussi un peu de colère et de peine redirigées vers la série parce que les fans sont tristes que ce soit terminé ». Qu’on ait aimé la fin ou non, The Last Watch reste l’occasion parfaite de faire ses adieux à Game of Thrones et d’avoir une meilleure idée de l’ampleur de la série et de la quantité de travail fournie pour boucler ses 73 épisodes.

About

Chief Editor & Director General of @Digitaleanime | Pop Culture web journalist | Video director | speaker |Event Manager Graduated in marketing and topography I world explorer I Pop Culture piece collector

POST YOUR COMMENTS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Citation du moment !

Are you ready now to witness a power not seen for thousands of years? _ Majin Vegeta